Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 17 février 2014

4- Histoires de Bistrots

Je ne suis pas natif de  Puisserguier, mais j’ai beaucoup entendu d'histoires sur le village, par ma grand-mère (Simone Phalippou) et mes deux arrières grand-mères (Anita Phalippou et Paulette Pistre), dont je vous rapporte ce qu’elles m'ont raconté à travers quelques photos .

 

Le Café des Arts

 

Comme l'a dit précédemment  Marie Rose Gineste, de 1924 à 1934 c’est Henri Phalippou qui a été propriétaire du Café des arts sur cette période. Je sais peu de chose, la photo a été prise pour une fête de Puisserguier autour de  1928. Au milieu de la photo debout (avec les moustaches) on peut voir Henri Phalippou.

Peut être que certaines personnes reconnaitront des visages connus dans l’assemblée ?  Sur le balcon il y a un écusson avec un roi ? A-t-il un rapport avec l’union musicale qui se trouve dessus ?

 

Café des Arts.jpg

  

Sur la deuxième photo du café de Arts on peut remarquer que le nom a changé en même temps que la devanture : c’est le « Grand Café des Arts ».

Cette photo date de 1932, on peut le supposer, vu que les réparations  ont été réalisées vers 1931.

Sur la photo on peut voir assis en arrière plan avec la moustache Henri Phalippou, avec la casquette c’est Louis Phalippou, et l’enfant dans ses bras est Jacques Phalippou. A côte Marie Phalippou épouse d'Henri, et au milieu des trois femmes en train de coudre on peut voir Anita. 

Seul détail que je connaisse, mon grand père Jacques a fait ses premiers pas à travers les banquettes dans ce café.  En 1934 Henri a vendu le café des arts pour acheter le café de la bourse. 

 

Café de la Bourse

 

Cette photo  date de 1965, c’est à l’époque ou Roger et Marie Rose Gineste  en étaient propriétaires.

 

Café de la bourse.jpg

 

Henri Phalippou a été propriétaire du café de le Bourse de 1934 à 1946, mon arrière grand-mère racontait que lors des fêtes de Puisserguier (été et hiver), il y avait une foule considérable. Et lors de ces fêtes Henri avait le droit dans l’arrière salle du café d’organiser des jeux de casino (où certains propriétaires misaient gros), pour l’occasion il faisait venir des croupiers de Béziers. Peut être que d’autres personnes s’en rappellent ?

 

Café le «  Trastet »

 

C’est probablement le plus vieux café de Puisserguier, car il était déjà présent dans les années 1870/1880. Il appartenait aux grands parents de mon arrière grand mère Anita Phalippou. Le couple s’appelait Antoine et Augustine Castel, c’est pour cela que sur les plus vieilles photos on peut voir café CASTEL.

C’est dommage que la façade ne soit pas entretenue, elle est magnifique !

Narration/rédaction : Pierre Berton

 

Et c'est reparti pour le Tome 4 .....

Sortie Prévue le samedi 14 juin 

 

Commentaires

Petite précision apportée par Georgette Andral, Henri Phalippou est le Monsieur qui n'a pas de casquette, c'est le troisième en partant de la gauche.
La dame située à l'extrême droite de la photo, à côté d'Anita, est Mimi Falcou, fille Phalippou.

Écrit par : Monique | dimanche, 28 novembre 2010

Merci pour le partage de ces souvenirs et infos.

Connaissez vous le "Café ou hôtel Maillol" ?
Si vous avez des infos je suis intéressée

Sylvie

Écrit par : feissli | samedi, 22 février 2014

NDLR à Sylvie /
Malheureusement NON ! Nous sommes bien entendus preneurs de tous documents que pourraient avoir en leur pocession nos lecteurs.

Écrit par : Les MémoiRes | mardi, 25 février 2014

Bonjour,
Je souhaiterais prendre contact avec Pierre Berton. Je suis Sylvette née Fernandez. Mes parents Lucien et Francine Fernandez ont tenu Le Cafe de La Bourse de 1950 à 1956. Toute ma petite enfance à été bercée par la présence d'Anita et de Louis Phalippou ... et de ce Café de La Bourse au rythme les Lotos, des mariages, des réunions de la fanfare, et autres associations ....

Écrit par : Cyprien / Fernandez Sylvette | lundi, 08 décembre 2014

Les commentaires sont fermés.