Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 09 août 2011

Avec les pompiers ...

... de Puisserguier ou l’histoire d’une caserne

 

Etienne et Robert.jpgEn fin d’année deux amis nous ont quittés. Etienne Guell et Robert Lepetit, par le passé, ont servi le corps des sapeurs pompiers de Puisserguier.

 

Créé depuis une soixantaine d’années le corps des sapeurs pompiers de Puisserguier a connu différents lieux d’implantations.

 

Le premier bâtiment  les abritant devait être celui situé au fond de  la rue des Arts.

On peut d’ailleurs encore apercevoir en filigrane l’inscription « SAPEURS POMPIERS »

Un moment on a pu retrouver la caserne derrière la mairie (à l’emplacement de l’actuel G20) avant qu’elle ne soit déménagée rue Arago

Depuis quelques années les pompiers et leur matériel sont logés dans un grand bâtiment parfaitement adapté à leurs besoins.

 

Casernes pompiers.jpg

 

Deux anciennes pompes à incendie ont été sauvées de la destruction et soigneusement rangées.

L’une motorisée, est en parfait état et pourrait avantageusement constituer la première pièce d’un  éventuel futur musée.

L’autre, pompe à main (elle aurait été utilisée lors de l’incendie du café glacier), plus ancienne, a été entièrement restaurée grâce au talent de Julien Matignon et Alain Crouzat.

Pompes à incendies.jpg

 

Casques.jpg@ « Je pense que tous les habitants de Puisserguier peuvent être fiers de « leurs » pompiers. Qui n’a jamais été secouru par eux ? Personnellement je leur dois beaucoup : inondation, incendie, vent… Ils ont toujours été là très rapidement, efficaces et réconfortants. Un grand merci.

Marie »

 

@ « Comme marie, je suis très fière de nos sapeurs pompiers, très reconnaissante aussi, car je leur dois certainement d’être encore en vie aujourd’hui.

C’est très intéressant de connaître la date de leur fondation sur le village et leurs différents lieux d’implantation, mais je pense qu’il serait tout aussi intéressant de connaître le nom des pionniers en la matière et de leurs vaillants successeurs, tout au moins ceux des plus marquants : tels les frères Lignon, Henri Asset, etc.…

Que les autres veuillent m’excuser la liste n’est pas exhaustive.

Il va falloir remédier à cela, car je pense que les Puisserguiérains se rappelleraient d’eux avec bonheur.

Les hommes sont tout aussi importants que le matériel,  car souvenez vous à l’époque, les pompiers n’étaient pas équipés de bip, et à ma connaissance ne touchaient pas d’indemnités de présence.

Il est vrai qu’ils n’étaient pas aussi spécialisés qu’à l’heure actuelle. Promis juré, avec l’aide de Serge, je vais essayer de me mettre à la tâche.

Monique »

 

@ A l’heure où Monique écrivait, je scannais les calendriers que nous a prêtés Christophe Lepetit pour l’exposition de l’après midi du 31 octobre 2009. Ainsi j’ai pu relever quelques noms de chefs de corps qui se sont succédés depuis l’origine.

En 1951, Henri Bourdel, et en 1959, Kléber Cabannes (grand père de notre charcutière Chantal Pujol). Puis en 1972, Yves Mary, Roger Lignon en 1980.

En 1995 la responsabilité en revient à Michel Cubères et depuis 1998 Christophe Lepetit que nous remercions au passage pour l’aide qu’il nous a apporté pour notre après midi « Avec les pompiers ou l’histoire d’une caserne » et pour les journées européennes du patrimoine (les 18 et 19 septembre 2010).

Serge

Pompiers patrimoine.jpg

 

 

@« Les hommes sont plus importants que le matériel nous dit Monique, mais, et les femmes ? Quelle fut la première femme à rejoindre le corps des sapeurs pompiers de Puisserguier ? Quand ?

Renseignements pris auprès du capitaine Christophe Lepetit et de l’intéressée, la première femme incorporée a été Sonia Hild Colombié, en temps qu’infirmière.

Cela s’est passé en 1994 et depuis, d’autres filles ont suivi l’exemple. Par ailleurs, c’est en 1968 que Creissan a été jumelé au corps des pompiers de Puisserguier.

Serge »

camions.jpg

 

 

Petit retour en arrière sur le bal des pompiers

 

« Les origines du bal des pompiers : le sujet ne déchaine pas les thèses des historiens ! Du coup, difficile de savoir exactement quand et surtout pourquoi est né le bal des pompiers. La légende voudrait qu’en 1937 au centre de secours de Montmartre  à Paris, on organisât une grosse « after » pour remercier tous les corps de l’armée d’avoir participé au défilé des Champs Elysées. Le succès, porté par le front populaire, fut tel qu’après guerre, presque toutes les casernes de France ? SEULS LIEUX à pouvoir garantir une sécurité aux petits oignons, s’étaient mises au diapason de la musette »

D’après Internet 

 

Pompiers des temps modernes avec les Canadairs 

 

Cliquez sur, et patientez quelques instants :

 Diaporama CANADAIR.pps 

Commentaires

bonjour,

un article très intéressant,
merci pour le partage

Écrit par : laurent | mardi, 07 juin 2011

Les commentaires sont fermés.