Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 09 juin 2011

Baracots de vignes

Le printemps aidant sûrement, Faverole nous a proposé cette charmante fugue amoureuse.

 

"J'ai été prise d'une envie de pousser la porte de ces fabuleux "baracots" de vignes...

 

Trésors d'un autre temps...

 

mémoires de puisserguier

 

Il suffit de fermer les yeux pour se retrouver plongée dans l'ambiance d'une journée de vendange, d'un petit matin de printemps quand André arrive à la vigne pour greffer ou d'un instant furtif lorsque les jeunes gens de l'époque, amoureux transis parfois, dessinaient des cœurs percés d'une flèche.

Instants de vie... à Puisserguier ".

Faverole

 

mémoires de puisserguier

@ Bravo à Faverole pour son sens artistique !!! 

Il suffisait d'ouvrir la porte pour retrouver tous ses trésors, témoins d'un passé révolu. Seulement voilà il fallait y penser.

 Merci de l'avoir fait pour nous.

Monique

@ Je me joins à Monique pour féliciter et remercier Faverole pour cette excellente idée et pour ces si émouvantes et touchantes photos.

Corinne

En continuant de feuilleter l'album de Faverole, d'autres souvenirs s'offrent à nous :

 

mémoires de puisserguier


Sur le seuil d'entrée, probablement la date de construction, malheureusement, le "maître d'œuvre" n'a pas apposé sa signature.

Comme souvent, près de ces baracots, on trouve une citerne recueillant les eaux de pluie pour les sulfatages…

.... ou comme ici, un puits, qui malgré la sècheresse contient encore pas mal d'eau,

Mais voilà, au détour d'un chemin, la désagréable surprise. .

Des vandales étaient passés par là!!!

Dommage, on n'en fabrique plus!"


La dernière photo de Faverole, celle du baracot saccagé, me rappelle une chanson d'Anne Sylvestre à la fin des années 70, dont je vous livre quelques phrases :


"La maison, depuis ce crime, n'a plus d'âme ni de nom,
Mais elle n'est pas victime, c'est de sa faute, dit-on
Il paraît qu'elle a fait preuve d'un peu de coquetterie
avec sa toiture neuve et son jardin bien fleuri.
Quand on n’a pas de serrure, il faut avoir un gardien
C'est chercher les aventures que de fleurir son jardin."
A leù Barthàs"
 

Les commentaires sont fermés.