Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 05 mars 2011

Journée vouée au « culte » de la République…

… A travers l’histoire de Marianne.

 

Afin de mettre un terme à certaines « rumeurs » colportées par les infatigables « amalgameurs (ses) » nous tenons à préciser que nous n’avons aucunement INAUGURÉ la nouvelle Marianne. Nous proposons à ces « mal informé(e)s ou mal informant(e)s »  de se renseigner auprès de la municipalité pour savoir s’il y aura une inauguration du monument et à quelle date ?

 

Nous avons simplement pensé, afin de promouvoir la sortie de notre cahier sur la Marianne, qu’il était sympathique de débuter notre après midi devant le monument, et avons invité Monsieur le maire et son conseil municipal comme lors de toutes nos manifestations, au même titre que le sculpteur José Munoz et l’historien monsieur Jean Claude Séguéla.

 

Cela a permis non seulement aux participants d’admirer la rénovation (inachevée à ce jour) mais également d’avoir une vision plus tangible des explications lors de la diffusion du diaporama.

Monsieur le maire et les invités précités ont eu la gentillesse et la simplicité d’accepter notre invitation, et de nous accompagner tout au long de l’après midi dans la mesure de leurs disponibilités.

 

La journée a commencé par l’accueil de José et de Jean Claude Séguéla vers 11 heures afin de mettre en place le déroulement de l’après midi.

 

Déjeuner à "l’Esplanade" puis rendez vous devant la Marianne où un grand nombre de participants ont pu admirer notre belle « Républicaine ».

 

La présidente a remercié les présents, et a passé la parole à Monsieur le maire qui a loué les valeurs républicaines indissociables que sont la liberté, l’égalité et la fraternité.

 

 

Marianne 26.03 1.jpg

 

 

La suite s’est passée à la salle des associations parée des couleurs mémoires de puisserguierrépublicaines, cocardes, drapeaux, lampions. Un magnifique bouquet, composé de fleurs bleues blanches et rouges, commandé chez nos fleuristes locaux « aux temps des fleurs » a fait l’unanimité auprès des visiteurs.

 

4 magnifiques posters de la Marianne de 2 m X 2.65 m, tirés des photos de Serge, exposés sur les murs de la salle, ont marqué le public.

Ils nous ont été offerts par un de nos adhérents que nous tenons à remercier très sincèrement pour ce très beau cadeau.

 

 

Marianne 26.03 3.jpg

 

 

Un diaporama présentant quelques généralités sur les Mariannes, puis sur celles de l’Hérault a été diffusé. L’accent a été mis sur la Marianne de Puisserguier, étayé par des documents trouvés aux archives du Conseil Général, qui ont permis de mieux appréhender les questionnements posés à l’époque (1885) sur  l’érection de la statue, grâce aux délibérations du conseil municipal, en passant par le croquis du sculpteur, les devis des fournisseurs jusqu’aux factures de l’inauguration en 1886.

 

 

Marianne 26.03 4.jpg

 

 

Ce fut ensuite au tour du sculpteur José Munoz de prendre la parole.

 José, très ému, a remercié Monsieur le maire ainsi que le conseil municipal de lui avoir fait confiance pour réaliser la rénovation du monument. Il a ensuite expliqué les travaux qu’il a effectués, précisant qu’une grande partie l’a été dans les ateliers municipaux. Certains, très délicats ont nécessité de la patience et de la dextérité, notamment la rénovation des « guirlandes » originellement taillées dans le bloc de pierre, qu’il ne fallait donc pas « rater » sous peine d’endommager le piédestal tout entier. Certaines parties comme les devises républicaines, le blason et la plaque commémorative ont, elles, pu être déposées pour les retravailler ou les changer.

José a ensuite présenté ses outils en expliquant leur utilisation, puis a répondu à quelques questions.

 

 

Marianne 26.03 2.jpg

 

 

La parole a ensuite été donné à Jean Claude Séguéla, professeur d’anglais et d’occitan retraité, historien « amateur », et « Marianneux » de cœur comme il se plait à le dire.

Ce passionné d’histoire a tenu en haleine son auditoire grâce à ses connaissances et à son dynamisme.

Républicain convaincu et très convaincant, il nous a fait partager avec bonheur son savoir, et a su avec une simplicité et une approche toute personnelle nous proposer un duo de choc avec notre Monique (des mémoires) pour nous faire comprendre la signification de la fameuse chanson « lou garissou de la Marianno ».

 

Pour clôturer cet après midi, le cahier de la Marianne, thème de la journée, a été mis en vente. Vous pourrez vous le procurer à la vitrine des mémoires dès vendredi ou auprès des membres du bureau.

 

Il a été procédé par Jean Claude Séguéla au tirage de la tombola, dont le lot était un magnifique puzzle de notre Marianne. Le numéro gagnant est le n° 9.

 

2011 19-22 mars 165.jpgNous vous informons de la prochaine vente d’autres puzzles de la Marianne et de vues de  Puisserguier tirées des photos des mémoires.

 

Pour finir, nous tenons à remercier très sincèrement, Monsieur le maire, José Munoz et jean Claude Séguéla, qui ont chacun à leur manière fait en sorte que cette journée soit une vraie journée républicaine empreinte de partage, de communion et de simplicité.

Nous remercions également, nos adhérents, nos sympathisants et toutes les personnes qui ont participé à cet après midi républicain.

 

Nous comptons bien retrouver cette chaleureuse ambiance lors du repas pour le 3ème anniversaire de l’association le 9 avril prochain.

 

Encore merci à tous.

Corinne

Les commentaires sont fermés.