Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 29 juin 2011

Le Père Abram conté par Florence Ferrari.

L’effervescence régnait au sein de l’association dès hier matin (samedi 25 juin)….

 

Nous attendions tous avec impatience la venue de Florence Ferrari, écrivain et conférencière qui nous avait fait l’honneur d’accepter de venir nous parler du père Abram, héros de son roman « Le passeur d’âmes ».

Après les présentations, à son arrivée à la salle des associations, nous avons fait plus ample connaissance au cours d’un excellent repas convivial au restaurant « ô remparts ».

Le sympathique propriétaire qui fêtait son premier mois d’activités nous a offert quelques unes de ses spécialités dont nous n’avons pu lui soutirer les secrets… Vous pourrez toujours essayer d’aller les découvrir, vous ne serez pas déçus… 

 

Vers 15 heures, entourée d‘une nombreuse assemblée très attentive, Florence a exposé la vie du père Abram, natif de Puisserguier. Ses recherches lui ont permis de nous présenter le parcours initiatique de ce formidable personnage.

 

Prêtre, directeur d’un orphelinat, engagé socialement au cœur d’un pays magnifique en proie à des bouleversements importants, cet homme avant-gardiste n’a pas hésité à troquer sa soutane pour la salopette et le chapeau de paille d’un ouvrier agricole.

Nous avons également appris avec quelle hargne, obstination et volonté, il a fait de quelques lopins de terre, une pépinière ayant pignon sur rue non seulement dans le pays, mais à l’export.

Il a su également se battre contre l’ordre établi afin d’imposer ses idées et conserver cette structure qu’il avait su mettre en valeur pour le bien des orphelins locaux ou venus de la métropole.

Père Abram.jpg 

Illustrations, collection Florence Ferrari

Il fut ensuite question du roman, avec la présentation des personnages secondaires : frère Clément, Lylianne, les orphelins, et la lecture de quelques pages du livre.

Florence s’est ensuite prêtée de bon cœur au jeu des questions réponses et à la dédicace des ses œuvres exposées à l’occasion.

 

Nous tenons à la remercier très sincèrement pour l’extrême intérêt de sa conférence, sa convivialité, son professionnalisme et sa simplicité.

C’est un vrai bonheur de côtoyer des personnes telles que Florence Ferrari, érudites, cultivées et lettrées qui savent se rendre accessibles et qui se font un réel plaisir de partager leurs connaissances et leur savoir, donnant ainsi envie de s’intéresser à leur art.

Nous avions eu la chance de partager également ses valeurs avec monsieur Jean Claude Séguéla.

Florence Ferrari 25 juin.jpg

 

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire « le passeur d’âmes » qui met non seulement un de nos concitoyens à l’honneur, mais qui vous permettra de « sentir » les odeurs exotiques de l’Algérie, et de rentrer au cœur d’une belle histoire romanesque.

Vous trouverez ce livre à la bibliothèque municipale, ou auprès de l’auteur si vous désirez l’acheter en vous rendant sur son site http://www.florence-ferrari.com/ que nous vous conseillons de toute façon d’aller visiter.

 

Nous voulons également souhaiter un prompt rétablissement à Andrée Lautier qui devait être parmi nous, puisque la bibliothèque municipale était associée à cet évènement.

Un accident malencontreux nous a privé de sa présence. Nous l’avons beaucoup regretté, mais nous la rassurons, elle a été bien représentée par ses « collègues  bibliophiles », à savoir, Christiane Roure, et Janine & Jean Amiel, qui nous ont fait tous trois le plaisir de nous rendre visite au gré de leurs disponibilités.

Merci à eux.

La journée s’est terminée lors du départ de Florence vers 19 heures après l’apéritif traditionnel.

 

Nos prochains rendez-vous :

 

- Dimanche 3 juillet, ouverture de la vitrine à l'occasion du retour du vide grenier, organisé par le CLAP, sur la promenade.

- Vendredi 8 juillet, 3ème réunion de préparation des JEP à 18 h 30 à la salle des associations.

- Dimanche 24 juillet,  participation à la fête d’été.

 

Corinne

Les commentaires sont fermés.