Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 30 octobre 2011

Clocher foudroyé !!!

ami de nos foyers.jpgDans le N°34 de « L'AMI DE NOS FOYERS » (Bulletin paroissial de Puisserguier) d’octobre 1934 on pouvait lire :

« CHOSES ET AUTRES »

 Le jeudi 23 août, la foudre, avec une explosion formidable est tombée sur le clocher où elle a fait une énorme brèche. Heureusement, il n’y a eu aucun accident de personne, mais la partie haute du clocher menaçant ruine, il a fallu la démolir. On la rebâtira plus tard. L’horloge a été brisée mais les cloches sont restées intactes.

 

Dans le N°36

M. le curé a ouvert une souscription pour la réparation du clocher. Toutes les familles de Puisserguier se feront un bonheur et un devoir de participer à cette souscription. Le montant en sera remis intégralement au Conseil municipal.

 

Dans le N°37

La souscription pour la réparation du clocher commencée le 1er novembre dernier, atteignait au 20 décembre la somme de 7 000 francs, grâce à la générosité d’un certain nombre de familles. Quelques personnes ont eu le geste large et l’une d’elles même très large.

L’horloge que la foudre avait à peu près détruite, au mois d’août, a été réparée et le 8 décembre, fête de l’immaculée-conception, nous avons eu le plaisir d’entendre sonner les heures sur la cloche qui avait été placée le 25 avril 1615.

 

Dans le N°40 (avril 1935)

Les travaux pour la réfection du clocher vont commencer incessamment.

 

Clocher église réparations.jpg

Photo des travaux, collection Falguéra. 

 

Dans le N°44

La réparation de notre clocher que la foudre avait très sérieusement endommagé, l’année dernière vient d’être terminée. La flèche est surmontée d’une belle croix en fer forgée, au haut de laquelle resplendit un très joli coq doré qui marque la direction du vent et qui, au soleil, brille d’un éclat merveilleux. Un paratonnerre protège désormais contre la foudre l’église et le clocher.

 

Clocher église .jpg

Documents aimablement prêtés par le Père Maxime.

Les commentaires sont fermés.