Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 26 novembre 2011

Adieu Monsieur le Boulanger

 Robert Bascoul nous a quittés, ainsi que son village, ce 22 novembre 2011…

 

Afin de témoigner  sur le Tome 2 des MémoiRes il nous avait très gentiment reçus, chez lui, pour nous raconter :

 

« Le four daterait de 1800 ou 1850, vu que mon père avait entendu dire que plusieurs boulangers l’avaient exploité avant 1921, date à laquelle il l’a acheté et exploité jusqu’en 1953.

J’ai repris le « four » à cette date là, jusqu’en 1984.

En 1984, la boulangerie a été reprise et a fonctionné durant 2 ans avant la fermeture définitive. L’actuel propriétaire de la maison a conservé le four.

Au départ, la boulangerie était d’une seule pièce, un côté four et un côté vente. Quand je l’ai reprise, j’ai construit une cloison qui séparait les deux.

Ce four mesure environ 4 m 50 de profondeur. Il y a la Cape (la voûte) ; la sole et la ceinture.

Devant il y a « l’autel » avec la porte d’entrée. Il y a aussi le « passage du chat », un mur construit tout autour en prévention de la dilatation.

Il fallait environ 2 heures pour faire monter le four à 200 - 220°. Puis il fallait laisser « tomber » le feu avant de commencer la première fournée. Le bois utilisé était du châtaignier.

Je faisais différentes sortes de pain : charleston, fougasse, pignon aux fritons et des « chapeaux de toréador ».

Les outils employés : le tire braise, l’écouvillon, l’étouffoir et différentes pelles en bois de plusieurs dimensions.

Ce four a vu souvent des plats à cuire, des dindes pour la Noël et des pistaches à griller pour le cinéma « de la pistache »* Beaucoup d’anciens s’en souviendront.

Le four serait aujourd’hui encore en état de marche, vu sa bonne tenue. Dans une semaine, je suis capable d’y faire cuire du pain. »

Robert Bascoul (juin 2009), page 21 du Tome 2

 

mémoires de puisserguier

 

Malheureusement il n’a pas fait cuire de nouvelle fournée.

 

La disparition de Robert Bascoul nous conforte dans notre sentiment que le temps presse de rassembler les "mémoires du village" encore vivantes.

Nous continuerons à nous y employer avec toute notre passion. Le prochain Tome 4 étant garant de notre engagement.

 

Toute l’équipe des MémoiRes présente ses sincères condoléances à la Famille et aux proches de Robert Bascoul.

Corinne

 

@ Nous habitions la rue Cambon, et mon Papa n'aurait jamais mangé du pain autre que celui de "Bascoul".

Et quel Puisserguiérain n'a pas mangé la fougasse ? 

Nos plats de macaronis eux aussi finissaient dans le four de notre Boulanger.

MERCI Mr BASCOUL pour ces années souvenirs.

Reposez en paix auprès de tous les vôtres.

AU REVOIR MR LE BOULANGER

Maguy

@ La disparition de Mr BASCOUL, renforce hélas une nouvelle fois  la raison d'être des mémoires de Puisserguier. Les souvenirs qu'il a pu nous raconter resteront dans le tome 2 et les générations à venir, sauront qu'à Puisserguier, il y avait un boulanger nommé Robert BASCOUL .....Mes sincères condoléances à toute sa Famille. Marie

@ La disparition de Robert me touche d'autant, que j'avais eu l'occasion de le rencontrer récemment, lors de la semaine bleue à la maison de retraite de Creissan où il était pensionnaire. Je ne pensais pas, à ce moment là, qu'il nous quitterait aussi vite. Très attentif lors du diaporama sur les sujets d'autrefois : vieilles réclames, vieux films, le tablier de ma grand-mère etc.. il m'avait même interrogée, à l'issue de la séance, afin de savoir comment les Mémoires de Puisserguier se procuraient les documents qui composaient les diaporamas. Toujours très courtois il avait alors félicité toute l'équipe. C'est dire qu'il avait gardé toute sa tête malgré les misères physiques inhérentes à son grand âge.

Cerise sur le gâteau, je le revois, lors de la journée de clôture de cette semaine bleue, entrain de danser un slow dans les bras d'Emilie l'animatrice. Qui aurait pu présager qu'il nous quitterait aussi vite pour aller rejoindre son Andrée qu'il pleurait toujours.

Adieu donc Robert. Vous si discret avez laissé un souvenir indélébile au cœur des vieux  Puisserguiérains. Celui du "bon" pain que vous avez pétri pendant des décennies et cuit dans le four à bois de la "rue du Four".

Votre famille, à qui j'adresse mes plus sincères condoléances, peut être fière de vous. Monique

@ Monsieur Bascoul, En vous remerciant pour votre fougasse au feu de bois. Bertrand

 

jeudi, 10 novembre 2011

De quoi sera faite cette fin d’année des MémoiRes ?

 Nous regrettons de vous informer que nous annulons notre après midi du 26 novembre.

Nous reprendrons le thème prévu dans notre futur calendrier 2012.

 

En effet les fins d’année sont des périodes très chargées pour tous et la fatigue accumulée se ressent dans l’engagement de certaines animations…

 

Nous avons actuellement plusieurs priorités notamment la présentation du dossier du "centre de ressources", la préparation de notre participation au marché de Noël organisé par le CLAP, et la préparation d’un "cahier de poèmes en occitan", sans oublier le "tome 4".

 

Si le "centre de ressources" se concrétise, nous aurons à nous retrousser les manches pour amener à bien le projet.

 

Pour le marché de Noël nous envisageons de présenter 2 stands.

- Le premier sera une exposition de jouets anciens.

- Pour le second nous proposerons un « bar à soupes » avec un choix diversifié de 5 soupes. Quelques friandises « maison » attendrons également les plus gourmands.

mémoires de puisserguierCes produits seront vendus au profit d’une association caritative, comme nous l’avions fait en 2010 pour le CCAS. Cette année, ce sera pour les « Restos du cœur ».

 

En ce qui concerne le "cahier de poèmes en occitan", l’auteur n’est autre que l’un des anciens maires du village, monsieur Edmond Garrigues. En effet, son fils Jacques nous a envoyé une série de poèmes tous consacrés à notre village, qui non seulement laisse libre court à son amour pour Puisserguier, mais qui nous fait revivre une époque oubliée ou inconnue pour certains. Nous avons prévu une sortie de l’édition au mois de juin 2012.

 

mémoires de puisserguier

 

 

Le « Tome 4 » est en cours.

Délaissé pour cause de « Journées Européennes du Patrimoine » et de dossier « Centre de Ressources », nous allons nous y remettre plus sérieusement.

Sortie envisagée novembre 2012.

 

Corinne

 

 

@ TENEZ BON !!!

Je peux comprendre le message, et j'admets volontiers que l'on se fatigue à tant œuvrer, comme vous le faites, pour animer Puisserguier. A tous les bénévoles des MémoiRes, je tiens à vous adresser, personnellement, mes sincères salutations.

Passez de belles fêtes! Et à l'an prochain!

Inutile de préciser que j'attends le tome 4 avec impatience !!!!

JPS

 

lundi, 07 novembre 2011

Bien calme après midi !

Fréquentation en très forte baisse, surement en raison des vacances, peut être de la morosité ambiante, probablement du temps gris, ou du manque de communication…

 

mémoires de puisserguierLors de cet après midi automnal étaient présentés une exposition de photos, spécialement imprimées, et les 2 films pris à l’occasion des JEP et du mois du patrimoine, l’un présentant la visite commentée de l’exposition hors ouverture (durée 15 minutes), et le second tourné par Patrick lors du week end du patrimoine durant l’ouverture (durée 50 minutes).

 

Etaient également exposés la revue de presse concernant les MémoiRes, « 6 articles parus en octobre», dans Midi Libre et le Petit Journal, ainsi que la page spéciale du 16 septembre, une première pour notre village !

Quelques titres, très élogieux :

 « Puisserguier :Journées européennes du patrimoine : 750 visiteurs. Ce résultat place les MémoiRes dans la cour des grands » (Midi Libre du 3/10).

 « Puisserguier :un centre de ressources pour les MémoiRes ? L’association est devenue le référent « patrimoine » du village » (Midi libre du 20/10).

« Les MémoiRes de Puisserguier : travail de titan

 récompensé » (Petit Journal).

 

Les visites de nos voisins Creissanais de l’association des Ch’tis, et de notre ami Christian Galibert de l’association « Lou Redondel » de Montady, nous ont montrées qu’ils étaient intéressés par nos manifestations et solidaires de nos actions.

 

2011 29 oct 014.jpg

 

Quelques questions sur le projet de centre de ressources, quelques explications sur site, quelques félicitations venant de l’extérieur (Agde), où est même arrivée la renommée de nos JEP, la dégustation mémoires de puisserguierdu vin primeur Bio gentiment offert par Mané, ont fait de cet après midi un moment de convivialité et de discussions très intéressantes…

 

Nous profitons de ce compte rendu, pour vous solliciter à propos des signatures de notre appel à soutien avant présentation du dossier tout d’abord à la municipalité (qui aura lieu le mardi 29 novembre), et peut être à d’autres instances hors localités selon résultat….

N’hésitez pas à passer le signer à la vitrine, ou auprès des membres du bureau.

 

Par ailleurs, nous vous avons précisé lors de l’AGE et dans le compte rendu de cette dernière que nous avions eu un résultat négatif de 892,62 € (frais : 1 501,55 €, recettes : 608,93 €), après les journées du patrimoine.

Nous avons donc besoin de « remplumer » notre caisse, et nous espérons que vous nous y aiderez en achetant les CD et DVD souvenirs (CD photos et DVD visite : 5 € chacun, DVD week end : 10 €).

Nous vous proposons également 2 sets de table souvenir différents : 2,00 € pièce

 

Une fois n’est pas coutume, je voudrais passer un petit coucou à Sylviane et Patrick, nos amis bretons, qui suivent notre cheminement associatif, avec grand intérêt, depuis Guengat (attention prononcer "Gwengad") dans le Finistère sud. Merci à eux pour leur accueil et leur bonne humeur.

 

Bon week end.

Corinne