Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 06 octobre 2012

Passa-carriera du Pélican

... "la déambulation du Pélican".

 

En mai nous avions rapporté l'évènement :

 

"Beaucoup se souviennent surement de ce samedi 19 mai 2012 à 18h où, sur le parvis de la mairie a eu lieu le baptême du pélican, animal totémique, emblème de notre village.

 

Le Pélican après avoir été béni a effectué sa première parade en traversant le village.

Malgré une pluie battante et glaciale, il a été accompagné par de nombreux habitants, fiers et heureux de partager ce moment exceptionnel.

...."

 

Ce soir, vendredi 5 octobre, à partir de 19 heures, les infatigables et généreux bénévoles, de l'Association Patatr'Oc, récidivent, pour le plaisir du plus grand nombre d'entre nous, en vous invitant à la "Fête de l'acabaïre" (ou fin des vendanges).

 

A propos du Patrimoine "totémique", Jean Paul nous a écrit :

 

"Salut les MémoiRes, Salut Corinne,

En mentionnant les animaux totémiques, tu as oublié, sans que je ne te le reproche, le plus proche et le plus ancien de "chez nous", à savoir LO CAMEL de Béziers.

A ce propos, j'ai commencé un vaste article sur Wikipedia, intitulé "LES ANIMAUX TOTEMIQUES DE L'HERAULT".... et il y en a en pagaille !!!!

La chenille de Pinet, le pou de Conas, le cochon de St André de Sangonis, le boeuf de Mèze.... plus d'une trentaine à ma connaissance, même si certains sont de création récente voire à venir. Une spécificité de notre département, même si l'on croise une tarasque à Tarascon ou un âne qui vole à Gonfaron....

Par contre je manque de matière pour certains totems, même si la bibliographie abonde et que je possède de nombreux ouvrages sur ce sujet qui me passionne. Je fais donc appel aux érudits locaux pour nourrir l'article sur Wikipedia.

Enfin, il est vrai que des illustrations font aussi défaut.

Merci de tout cœur,

JPS"

 

 

mémoires de puisserguier

 

 

Alors venez très nombreux faire la fête

Commentaires

C’est rassurant de voir ressurgir de joyeux drilles, (nés au village, où arrivés là depuis plusieurs décennies) qui organisent des fêtes empreintes du folklore ciment de notre Patrimoine.
Ils nous reposent de ceux qui, avec leurs tristes prétentions d’historiens qu’ils ne sont pas, nous prennent le chou à longueur d’année.
Bravo les petits, quand les chiens aboient, le Pélican passe.... Et vive la fête.

Écrit par : Marcel | vendredi, 05 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.