Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 16 novembre 2014

Quand filles et garçons des écoles relisent les Poilus.

Les MémoiRes de PUISSERGUIER associées à la Mairie et à d’autres nombreux partenaires (associations, collectivités, commerçants et particuliers), se félicitent de l’adhésion recueillie par la commémoration d’ « HOMMAGE A NOS POILUS » préparée depuis pratiquement 1 an.

D’étonnantes et rares collections d’armes, de journaux de cartes postales sont exposés et présentés au public à l’écomusée (l’exposition prolongée jusqu’en fin d’année).

 

mémoires de puisserguier

La bibliothèque municipale avait sélectionné un grand nombre d’ouvrages dédiés à « la grande guerre », présentait quelques documents émouvants et proposait la projection d’un film d’archives aux visiteurs.

mémoires de puisserguierUn brillant exposé de notre adhérente Monique Boulze-Pillevesse (l’auteur) précédant la mise en vente du cahier « PUISSERGUIER 1914. L’HECATOMBE » a captivé l’assemblée recueillie dans une émotion inaccoutumée.

Comme un rituel, pourrait-on dire maintenant, l’association Maquisards reconstitutions était au rendez-vous, avec deux de ces jeunes vêtus de tenues de Poilus, un en uniforme de 1914, le second portait celui de 1915-1916.

 

mémoires de puisserguier

Toute cette semaine, une belle affluence est venue récompenser le travail des bénévoles des associations ou collectivités réunies pour la circonstance.

Mais c’est assurément aux enfants des écoles que revient la palme de l’émotion.

mémoires de puisserguierCela a commencé le vendredi sur le marché, où de loin en loin, filles et garçons ont lu, avec beaucoup de sincérité et d’aplomb, plusieurs lettres écrites par des Poilus dont la plupart ne sont pas revenus de cet enfer.

Le 11 novembre, devant le monument aux morts M. le Maire leur a laissé le micro pour la lecture d’autres passages tout aussi poignants et déchirants.

Une Marseillaise entonnée en chœur par ces mêmes gamins, devant ce monument de MémoiRe et de souvenir, puis devant la Marianne, a fini de vaincre les plus insensibles.

Il faut souligner l’engagement des enseignants de l’école Font Claire qui encadraient les élèves, sans qui ces lectures n’auraient pas été possibles.

 

mémoires de puisserguier

 Sans hésitation on peut affirmer que cette commémoration a été un grand moment de MémoiRe, de rassemblement intergénérationnel et de respect pour ceux qui sont morts pour la France.

Notre Présidente, Corinne Milhet, le bureau, et Jean Noël Badenas ont chaleureusement  remercié tous ceux qui se sont investis dans la réalisation de ce projet qui sera reconduit chaque année jusqu’en 2018

 mémoires de puisserguier

 

Les commentaires sont fermés.