Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 29 décembre 2014

Le Maquis Latourette, un cahier pour « MémoiRes ».

Ce samedi 27 décembre, répondant à l’invitation de notre association , de nombreux visiteurs, essentiellement venus de l’extérieur, ont assisté à la présentation, par Marie Odile Calmette-Rossi, du cahier « Histoire d’un Maquis. Le maquis Latourette » réactualisé, remis en page par les MémoiRes et enrichi de nouveaux documents et illustrations.

L’assistance, captivée (dans laquelle on pouvait, entre autres, relever la présence d’un ancien combattant de Creissan, M. François Bergès, ou de l’ancien maire de Ferrières Poussarou, M. Francis Tarbouriech), a suivi avec beaucoup d’attention le récit de la vie du maquis et de l’engagement de Jean Girves devenu le « Capitaine Latourette » à l’honneur lors de cet après midi. Certains participants sont intervenus pour apporter leur témoignage.

 mémoire de puisserguier

 

Notamment cette dame, de plus de 90 ans, venue de Béziers, qui raconte ce pénible souvenir du 7 juin 1944, alors que toute petite fille elle est contrainte d’assister à l’exécution des prisonniers de Fontjun sur le Champs de MarsOu encore François Bergès qui faisait partie des troupes que le Capitaine Latourette décrivait dans une lettre à ses parents comme « ses petits gars » dont il était très fier.

Monsieur le Maire, Jean Noël Badenas, saluant le travail de notre association a formulé le vœu que chaque commune, chaque village, se fasse un devoir d’inclure dans son patrimoine ces faits de l’histoire et regrette par ailleurs que cette mémoire ne soit pas ou si peu enseignée dans les milieux scolaires.

Ceux qui le désiraient ont pu faire dédicacer le cahier, avant de se retrouver autour d’un verre pour continuer à disserter sur cette page de notre histoire locale.

 

mémoire de puisserguier

 

A noter que cet ouvrage est disponible à la Vitrine des MémoiRes, à l’écomusée du centre de ressources, à l’Office de tourisme de Puisserguier ainsi qu’à la maison cantonnière de Capestang

Les commentaires sont fermés.