Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 17 mars 2015

Hier encore !... J'avais un Ami.

Patrick.jpg

 

st patrick.jpg

 

Ce vendredi matin,

14 marsChantal est venue nous annoncer la terrible nouvelle, Patrick nous a quitté... 

Cette nuit ! 

En janvier 2012, tous, très heureux nous attaquions le chantier du Centre de Ressources. 

Patrick a été de toutes les heures, nombreuses, passées à karchériser, peindre...

Bref à faire en sorte que nous avons pu, en septembre, à la veille des Journées Européennes du Patrimoine ouvrir cet écomusée tant espéré par tous, et inauguré par notre Maire Jean Noël Badenas.

Nous étions ce jour-là tous très fiers de la tâche accomplie. 

Désormais la première salle achevée lors des travaux (la salle d'accueil) portera le nom de « Salle Patrick » en mémoire de cet ami qui va tant nous manquer, mais qui restera ainsi bien présent parmi nous. 

 Toute notre équipe s’associe à la douleur de Chantal, Carole et de leurs proches.

Serge

 

Patrick2.jpg

Lors d’une intervention, présentant l’équipe des MémoiRes, j’avais expliqué que Patrick nous avait apporté, avec son accent de « parigot », la chaleur, l’amitié et la franchise des gens du « nord ». 

C’était en 2009 ! 

Je ne croyais pas si bien dire !

Patrick eddy.jpgCe titi parisien, fan de monsieur Eddy, bricoleur aux doigts d’or, peintre de talent et ami au grand cœur nous avait tous touché par ses qualités et sa joie de vivre.

Intégré totalement au sein de l’association, généreux de son temps et de son travail de bénévole, il a assuré d’importants et nombreux travaux au « centre de ressources ». 

La salle 1, salle d’accueil de l’écomusée est en grande partie son œuvre : peinture mur et huisseries, panneaux décors,… son « bébé » quoi !

Aussi le bureau a décidé de renommer cette salle « salle Patrick » afin de lui rendre hommage et de continuer à perpétuer son souvenir en apposant une plaque commémorative. 

Si nous avons été privés de sa présence ces derniers temps, nous ne l’avons jamais oublié, mentionnant son travail, sa présence à nos côtés et son engagement.

 Il était un pilier sur lequel s’appuyer n’était pas un vain mot. 

Son plaisir à filmer les premiers JEP à la maison du peuple, sa fierté lors de l’inauguration du CDR, sa curiosité à apprendre la vie locale d’avant, son désir d’apporter de la joie aux visiteurs des « après midi » ou du CDR, sont des moments que nous n’oublierons pas !

Porter un sucre à un monsieur qui faisait un malaise dans la cour, s’occuper de lui, l’entourer, le rassurer…. ça c’était Patrick ! 

Et puis il a été moins présent ! C’était son choix

Il m’a manqué, ce n’est pas du flan ! Il m’a tellement manqué.

Mais malheureusement je sais qu’il me manquera encore plus à partir d’aujourd’hui. 

Je ne peux personnellement oublier nos ateliers restaurations, peinture, décrassage dans la cour, un jet d’eau à la main, une brosse dans l’autre et nos grandes rigolades.

Je n’oublie pas non plus sa façon de se moquer de moi quand je tenais un pinceau et sa façon discrète de repasser derrière moi quand il estimait que mon « travail » n’était pas réussi, et notamment pour la petite bibliothèque de la salle de classe, qu’il a totalement repeinte… C’était un perfectionniste. 

Patrick est parti, j’espère qu’il a retrouvé ma maman et qu’ensemble ils veilleront sur nous ! 

Patrick c’était mon ami…

 Corinne

 

Copie de 2010 24 avril 022.jpg

 Tous ceux de l'équipe qui ont connu Patrick ne l'oublieront pas de sitôt.

Comme l'ont si bien dit Serge et Corinne, Patrick était la gentillesse même. On pouvait toujours compter sur lui pour un service. Malgré la maladie il avait gardé un moral d'enfer, malheureusement cette saleté a été plus forte que lui.

Que sa famille soit assurée que nous sommes de tout cœur avec elle dans la peine.

Monique

 

 

Depuis vendredi, Je n'ai rien pu écrire, quoi dire, qu'il va nous manquer, je pense que beaucoup d'entre vous le ressente déjà...

 

 

Je crois qu'il faut garder le "Patrick" que l'on connaissait dans notre Mémoire, celui qui aimait rigoler, comme lors du repas anniversaire où il a fait un sketch avec Roger .... avec " la balle corse" je crois, ou celui très fier de "son œuvre" ... la Salle 1 qui, nous l'avions déjà baptisée entre nous, s'appellera la "salle Patrick" !

 

Ou encore comme disait Corinne, sa joie de filmer les 1ères journées du Patrimoine au Centre de Ressources, qui ne s'appelait pas encore Ecomusée... Et je ne parle pas de ses cours de peinture (maintenant je sais comment faire pour qu'un pot entamé ne sèche pas !).

 

 

Bref gardons en mémoire le PATRICK heureux, souriant que nous avons connu.

 

J'embrasse sa femme Chantal, sa fille Carole, mais aussi son petit fils, dont il était tellement heureux que l'on arrose sa naissance , toutes mes pensées vont vers eux. 

 

Marie-Antoinette

 

Préface Tome 2 ; Patrick Malbouvier,

Je suis originaire de la région "Ile de France".

Devenu Puisserguiérain en août 2004, je connaissais le village depuis une dizaine d'années. Nous y passions d'agréables vacances d'été, mon épouse et moi. Quand l'heure de la retraite a sonné, nous sommes venus nous installer et avons été bien accueillis.

Cela m'a paru tout naturel de faire partie des " Mémoires de Puisserguier" et d'apporter ma contribution, afin de faire connaître l'histoire de ce village où je me sens très bien, j'oserai même dire où je me sens chez "MOI". 

Préface Tome 3; Patrick Malbouvier,

Ce tome 3, accouché dans la douleur, est le résultat de l'enthousiasme qui nous anime au sein de notre association. 

En effet, début d'année 2010, nous avions envisagé d'arrêter nos animations suite aux manœuvres répétées, négatives, voire humiliantes, de certaines personnes.

Après réflexions (toutes les décisions sont prises ensemble) nous avons continué afin que la mémoire de nos anciens perdure.

Et que dire des "journées du patrimoine", un "vrai succès".

Merci à toutes et à tous pour votre aide sans laquelle rien n'aurait été possible.

Rendez vous pour le tome 4.

Retrouvez Patrick omniprésent aux MémoiRes sur ce diaporama

Patrick.pdf

 

@ Merci, merci infiniment pour mon papa.

Une bénédiction a eu lieu : le mardi 17 mars à 15 h en l'église de Puisserguier.

Le 17 mars, le jour de la Saint Patrick, que nous ne pourront plus fêter ensemble désormais... Carole Malbouvier

 

@ Nos sincères condoléances. Nous nous rappellerons toujours sa gentillesse et son sourire. Serge & Marie Odile Rossi-Calmette

 

@ Sincères condoléances a la famille de Patrick un ami nous a quitté.Thierry & Bernadette Rosier

 

@ Je n'oublierai pas le sourire de Patrick que je connaissais bien moins que vous.

Toutes mes condoléances à sa famille. Clarens Maryse & Michèle

 

@ Je garderai un souvenir intact de mon voisin et ami. Ainsi que de sa gouaille sur le vide grenier qu'il ne manquait que très rarement. Toutes mes condoléances a sa famille en mon nom et celui de A.L.PClaude Lacroix

 

@ Son visage m'est familier. Mais je ne l'ai pas connu. Je ne peux donc rien dire de Patrick. Juste envoyer une pensée douce à ceux et celles à qui il va manquer. Monique

 

@ Je ne sais que dire, je suis dans la douleur.

Merci pour mon mari.

Tous ceux qui appréciaient Patrick, peuvent venir lui rendre un dernier hommage lors de la bénédiction. Chantal Malbouvier

 

@ Je ne connaissais pas Patrick si ce n'est pour l'avoir vu à différentes réunions.

Je présente à toute sa famille mes sincères condoléances et m'associe à leur peine. Jacqueline Biau

 

@ Sincères condoléances a sa famille. riba

 

@ Je suis un peu comme Marie, il m'est difficile d'écrire quelque chose. Je croisais parfois Patrick au village ou aux après-midi des Mémoires. Toujours un mot gentil, une discussion à engager, une histoire drôle à raconter. Son "assent" pointu comme on dit ici et son franc-parler résonnent. Pour moi, Patrick : un vrai p'tit gars authentique, généreux, battant.

Affectueuses pensées à sa famille et amis proches. Mané 

 

f  A Patrick avec toute ma tristesse.

Toutes mes condoléances à sa famille .. Il nous a quitté trop tôt ... Ainsi va la vie. Monique Colombié

 

f Je ne sais même pas quoi dire. Sylvie Boyer

 

f Partageons ensemble les moments tristes et les autres. Anne Marie Faure

 

f R.I.P PATRICK. Henri Lavenir

 

f Condoléances à toute sa famille. Jacques Colangelo

 

f On pensera toujours à toi. Marie Odile Calmette

 

f Tu étais super et je partage la tristesse de ses proches. Mado Pallares 

 

Patrick

2010 11 décembre tome3 028.jpg

dimanche, 08 mars 2015

Le compte était bon !

Il n’a pas été nécessaire d’utiliser ses outils pédagogiques pour compter les visiteurs venus écouter Mr Coll lors de l’exposition proposée dans notre écomusée samedi 21 février.

Ils se sont en effet déplacés très nombreux, en venant parfois d’assez loin (Roquebrun, Lattes, Montouliers...), pour assister studieusement à la leçon d’arithmétique prodiguée par cet ancien instituteur passionné, ingénieux et passionnant.

 mémoires de puisserguier

 

L’exposition présente les différents systèmes mis au point et permet à chacun en suivant les explications de l’enseignant d’en comprendre l’utilisation pour mieux assimiler les difficiles fractions, d’appréhender les longueurs et de compter en millions ou en décimales.

Sans jamais être ennuyeux puisque toute l’intervention a été entrecoupée de savoureuses anecdotes, vécues, sur les rapports élèves-enseignants.

Puis ceux qui le souhaitaient ont pu bavarder avec Mr Coll avant d’aller ensuite faire le tour des salles de l’écomusée. 

 

mémoires de puisserguier

 

Pour les Puisserguiérains, qui semblent avoir connu des empêchements pour ne pas avoir pu nous rejoindre cet après midi, nous rappelons que les objets insolites de cette exposition « d’outils pédagogiques de numération »  seront visibles dans les locaux de l’écomusée du centre de ressources (rue gaie sortie) jusqu’au 21 mars aux heures d’ouverture ou sur rendez-vous.

 

mémoires de puisserguier

 

mémoires de puisserguier

Un peu plus tard dans la soirée nous avons rejoint nos amis de la MJC qui proposaient une soirée rétro où chacun a pu chanter des rengaines d’autrefois accompagnés par l’orgue de barbarie. Pendant chaque intermède de délicieuses soupes maisons et des crêpes ont été offertes. 

 mémoires de puisserguier

 En fait une belle soirée qui clôturait cette journée d’un samedi riche en animations diverses et variées.