Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 27 décembre 2015

Un magnifique bilan !

Décembre 2015 marque le terme de la 8ème année d’existence de notre association

Et ce n’est pas sans quelque fierté que nous dressons le bilan de toutes les abondantes animations auxquelles vous avez été très nombreux à participer durant les mois passés.

Début 2015, l’écomusée est entré dans le réseau des musées du territoire

L’écomusée, dont l’affluence continue de s'accroître au fil des semaines a allègrement dépassé les 6200 visiteurs.

mémoires de puisserguierDes journées remarquables ont jalonné les saisons en laissant de beaux souvenirs comme la « nuit des musées » en mai, « la cuisine d’autrefois » pour la fête d’été et « les Portes du temps » en juillet, les « Journées européennes du patrimoine » en septembre et enfin la « commémoration du centenaire de la guerre 1914-1918 » en novembre.

mémoires de puisserguier

Mais également des expositions  « Apprendre à l’école d’autrefois ! » avec mémoires de puisserguierRobert Coll, «Jeux et jouets anciens», « Puisserguier en aquarelles » de Muriel Gonzales, « Hommage à nos poilus » les enfants de la MJC et Olivier Keuchel, « Poilus Puisserguiérains morts au combat en 1915 » autour de la Marianne et des conférences de qualité : « Le Peuple de l'òrt »  par Pèire THOUY et « 1915, Puisserguier dans les tranchées » par Monique Boulze.mémoires de puisserguier

A la demande de proches, plusieurs anniversaires ont été souhaités autour de la salle de classe. 12 ans ou 91 ans, le plaisir était le même, chacun se replongeant dans les souvenirs, plus ou moins anciens, que lui remémorait l’écomusée.

mémoires de puisserguier

Concernant les fréquentations autres que les visites de l’écomusée.

Le « Cercle occitan » des mémoires attire, tous les jeudis, une poignée d’assidus  qui, de façon ludique, se réapproprient ou apprennent quelques bases de la langue occitane.

Quant à la vitrine des MémoiRes sur la promenade, elle draine chaque semaine (jour de marché, vide grenier et jour de fête) son lot de touristes qui très souvent nous confondent avec l’office de tourisme (aujourd’hui fermé).

 Pour des raisons logistiques nous avons investi, en novembre, la maison du peuple pour le spectacle sur la guerre de 14-18.

C’est ainsi qu’un peu plus de 1000 personnes, nous ont encore rejoints pour participer activement à nos animations hors musée.

La Presse a été omniprésente depuis 8 ans.

mémoires de puisserguierPas moins de 81 articles ont été publiés en 2015, sur Midi libre, le Petit journal (pour le local), Escapade (pour le régional) ou Collectionneurs&chineurs et le guide du Routard 2016 (pour le national et même international).

Une formidable reconnaissance du travail réalisé par notre équipe, à laquelle il faut ajouter celle de M. le Maire, Jean Noël Badenas, qui lors d’une de ses dernières interventions  soulignait « le coté très carré » de tout ce qu’organisaient les bénévoles des MémoiRes pour animer le village en y associant bien souvent d’autres partenaires.

 

 

mémoires de puisserguier

Nous aurons l’occasion de vous exposer en détail ce bilan le samedi 30 janvier pendant l’Assemblée Générale Ordinaire à laquelle vous serez conviés.

samedi, 19 décembre 2015

le Crédit agricole apporte son soutien aux MémoiRes.

Le directeur du Crédit agricole de Puisserguier, M. Eric Dabo avait souhaité que notre association « les MémoiRes de Puisserguier » accueille une délégation de son équipe de direction à l’écomusée.

Rendez-vous a donc été pris  pour ce lundi 14 décembre.

M. Dabo et les cadres de l’agence, M. Jean Pascal Galinier (Président), Me Annie Théron (Vice présidente), M. Yves de St Martin (Vice président), et M. René Broussard (communication) ont été reçus par  Corinne , notre présidente, épaulée de son équipe de bénévoles.

M.le maire, Jean Noël Badenas et plusieurs élus avaient accepté de se joindre à cette réception.

mémoires de puisserguier

Un tour complet et commenté de l’écomusée a fortement impressionné ces visiteurs d’un soir qui ont avoué ne pas s’être imaginés de ce qu’ils allaient trouver dans cet écomusée dont on leur avait tant parlé.

mémoires de puisserguier

Dans la salle de classe, devant le tableau noir,  M. Galinier exprima la satisfaction éprouvée pendant cette visite et félicita chaleureusement les bénévoles de notre association pour cet exceptionnel travail de mémoire accompli.

Il remet ensuite un chèque à la Présidente pour un soutien sans réserve à l’action de l’association.

mémoires de puisserguier

M. le maire en quelques mots a souligné le dynamisme de l’équipe des MémoiRes en rappelant qu’outre la gestion de l’écomusée elle organisait de nombreuses animations (en associant d’autres partenaires) et dont il appuie le coté « toujours très carré » de ses réalisations.

mémoires de puisserguier

C’est autour d’un petit buffet apéritif que  les invités ont continué à exprimer leur contentement, sur ce qu’ils avaient découvert ce soir dans l’écomusée des MémoiRes de Puisserguier.

 

mardi, 08 décembre 2015

En première page de Collectionneur & chineur du 4 décembre.

Nous abordons la fin de l’année 2015. Bientôt ce sera Noël !

Noël ?...

mémoires de puisserguier

Quelques jours après la parution dans le guide du Routard 2016, toute notre équipe à la joie de découvrir ce bel article dans les colonnes du magazine « Collectionneur & Chineur » du 4 décembre.

Qui pourrait prétendre que ce ne sont pas de merveilleux cadeaux pour notre association dont la réputation semble définitivement et durablement établie.

Nous sommes tous très fiers, à travers notre travail de mémoire, d’avoir mis à l’honneur ce village de Puisserguier qui nous tient à cœur.

Nous remercions sincèrement Martine Hermann pour ce reportage, qui à l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, nous a déjà fait programmer les premières visites pour ce dimanche !

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguiermémoires de puisserguier

collectionneur&chineur page 44.jpg

collectionneur&chineur page 45.jpg

collectionneur&chineur page 46.jpg

jeudi, 03 décembre 2015

50 ans !!! En 1965, ils retroussent leurs manches et creusent les fondations de la MJC.

Nous sommes tous très heureux d’avoir été invités aux festivités de la MJC pour fêter son cinquantenaire.

https://www.facebook.com/mjc.puisserguier/?fref=ts

 

A l’occasion du décès de Lucien Dachary, ancien maire de Puisserguier (élu en 1965) nous avions rencontrés trois de ses amis pour qu’ils évoquent leurs souvenirs communs. 

Nous avions alors écrit : « Extraits. »

_ Les trois « survivants » (comme ils se sont surnommés sympathiquement) à cet ami de longue date, Robert Priou, François Anglade, et Francis Gouttines, rassemblés autour du verre de l’au revoir, ont tenu à témoigner.

 

En 1965, c’est un concours de circonstance qui amènera Lucien Dachary à envisager de constituer une liste électorale.

En effet, avec quelques amis, ils pensaient que la commune avait besoin d’une maison de jeunes et de la culture.

Ils effectuent alors les démarches pour constituer un dossier qui sera déposé en Mairie.

Le projet de construction prévu en « préfabriqué » est refusé par les élus.

Très déçus, une quinzaine d’amis toujours bien décidés à défendre leur projet de maison des jeunes décident alors de « monter » une liste autour de Lucien Dachary qu’ils présentent aux élections municipales de 1965.

Aux termes des deux tours les 17 candidats sont tous élus dans ce nouveau conseil municipal.

Un des premiers chantiers est bien évidemment de réaliser cette maison des jeunes tant souhaitée.

Après que les géomètres aient tracé le terrain quelques uns des membres de l’équipe, nouvellement élue, se transforment en entrepreneurs (pour des questions de budget) et creusent eux-mêmes les fondations avec la toute nouvelle pelle mécanique réceptionné le jour même, avant que n’intervienne l’entreprise albigeoise qui édifiera les locaux.

Locaux initialement prévus pour durer vingt ans !

 

mémoires de puisserguier

Les « Trois survivants » invités, avec la "relève" à l’assemblée générale de la MJC du 28 novembre

Un peu plus tard, retroussant de nouveau leurs manches ils transforment le plateau d’éducation physique peu utilisé en terrains de tennis.

L’activité judo sera déplacée aux anciennes douches qui seront ultérieurement transformées sous le mandat suivant de Francine Sénégas. _

Nous souhaitons à la nouvelle équipe dirigée par Ève toute la réussite qui permettra de se retrouver dans cinquante ans !!!