Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 20 avril 2016

« A CORPS PERDU »

Ce sera le titre du film tourné en août à Puisserguier et ses environs...

Deuxième épisode de notre grande aventure « cinématographique »...


JOURNÉE UN :

Ce lundi matin nous avons accueilli Emma Debroise et son équipe de tournage, Olivier, Mathieu et Thomas, à la descente du TGV en provenance de Paris.

En effet, nous entrons dans le vif du sujet avec ce que nos amis appellent dans leur jargon professionnel « les repérages ».

Pour cette première journée, Gérard Gleizes nous a aimablement ouvert les portes de sa mairie de Montouliers avant de nous accompagner pour une visite de son beau village.

mémoires de puisserguier

Cerise sur le gâteau, non prévue au programme, Daniel Toucheteau artiste pluridisciplinaire talentueux a accepté, au pied levé, de nous recevoir dans sa « cathédrale », cette magnifique "dentelle" de bois, qui a fortement impressionné tous nos invités.

mémoires de puisserguier

Puis nous nous sommes rendus à Fichous....

mémoires de puisserguier

Direction ensuite Roquebrun et sa région à la découverte du point d’eau nécessaire au décor d’une scène du film.

mémoires de puisserguier

 

JOURNÉE DEUX :

Cette seconde journée de travail qui, comme hier, a été passionnante à plus d’un titre au fur et à mesure que nous découvrons « les ficelles » de ce métier du cinéma, a débuté dans le vestiaire de Philippe (Association Maquisards reconstitution) afin de choisir des costumes : uniformes de soldats allemands, tenues de maquisards ou autres objets d’époque.

Nous avons été ensuite reçus, en fin de matinée, à la mairie, par Jean Noël Badenas, où il a été question de logistique, d’arrêtés municipaux nécessaires au bon déroulement des jours de tournage dans le village.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Une pose à midi nous a réunis au bar des Arts avant de poursuivre le programme minutieusement et préalablement établi...

mémoires de puisserguier

Visite de la propriété de Monique qui accueillera plusieurs séquences du film.
Que dire de l’endroit, sinon qu’il est magnifique.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Après un passage à l’écomusée pour d’ultimes mises au point, retour au siège des MémoiRes où nos invités jusqu’en fin d’après midi ont potassé leur dossier pendant que nous prenions un peu de repos.

Nous avons fini la soirée à Capestang autour d’une tablée où la convivialité a régné en maître de cérémonie....


Fatigués, mais HEUREUX !

 

JOURNÉE TROIS :

Dernière étape avec une troisième journée toujours très studieuse.

Pour débuter la matinée deux groupes de travail sont constitués.
Le premier en extérieur en nouvelle reconnaissance des lieux du village présélectionnés. Tous les détails ont leur importance pour les images du film projeté.
Le second peaufine les scènes du scénario en tenant compte de tous les éléments recueillis durant les journées précédentes.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Midi, une invitation à déjeuner campagnard préparé par Mané qui nous accueille dans son havre de paix, au milieu de la garrigue, qui a ravi nos invités peu habitués à un tel calme.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Puis ultime visite dans la maison de Marie Odile. Lieu magique puisque chargé de l’histoire de son grand père Girvès et de son oncle le « Capitaine Latourette ».

C’est ici que seront tournées plusieurs scènes du quotidien de l’héroïne incarnée par Emma (rappelons que l’histoire se déroule en 1940...).

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Et comme tout à une fin, comme au cinéma, vers 17 H 30, direction gare de Béziers où nous avons laissé nos 4 amis que nous remercions pour ces trois super belles journées.

Le prochain rendez-vous est fixé pour la période du 20 au 28 août, et, on entendra alors le « Clap » de....

« ON TOURNE !!! ».....

 

mémoires de puisserguier

 

f A Corps Perdu : Lorsque vous décidez de produire un court-métrage il y a tous les gens qui vous en empêchent et, surtout, tous les anges qui vous tirent vers les cieux.

Corinne Milhet, Philippe Colangelo, Mané, et Serge Basset - que je n'ai pas sur les photos car nous avons passé tout notre temps à nous vanner - sont de ceux-là.

Un grand merci à Emma Debroise pour la qualité de son écriture, à Mathieu Hussenot pour son regard de réalisateur et à Thomas Faccini pour ses immenses et indispensables qualités de premier assistant réalisateur. Olivier Biercewicz.

f Hello.... A droite J'suis là.... Nous vanner ??? Nous vanner !!!! Serge Basset

mémoires de puisserguier

f Deuxième phase de repérages pour le futur projet du Collectif Court "A Corps Perdu" écrit par Emma Debroise et réalisé par Mathieu Hussenot.
Cette fois le producteur, Olivier Biercewicz, et le premier assistant, Thomas Faccini étaient également de la partie !
Nous avons à nouveau retrouvé la fine équipe des MémoiRes De Puisserguier Hérault, (Corinne Milhet, Serge Basset, Philippe Colangelo, Mané) grâce à qui nous avons rencontré les maires de villages (dont Jean Noel Badenas maire de Puisserguier.) servant de décor et découvert de nouveaux lieux on ne plus ciné-géniques ! Ruelles, pièce d'eau, ancienne boutique, ...
Encore merci pour leur indispensable soutien sans lequel ce film ne pourrait voir le jour.
Mélisande de Serres

mémoires de puisserguier

 

Midi libre parle du projet dans ces colonnes :

http://www.midilibre.fr/2016/04/15/prochainement-un-court...

 

Les commentaires sont fermés.