Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 13 novembre 2016

Poignant hommage, aux poilus, des MémoiRes, des enfants des écoles et de la MJC.

Cette troisième participation à l’hommage national du centenaire de la guerre 1914-1918 a été tout particulièrement émouvante cette année à Puisserguier.

Une préparation d’une année a abouti à une belle harmonisation inter associations qui se sont fédérées pour arriver à ce vibrant hommage aux Poilus morts en 1916-1917.

La journée a débuté à l’écomusée avec M. le Maire, Jean Noël Badenas qui a inauguré l’exposition « Lenga(s) de guerrà » mise à disposition par le CIRDOC. A noter que cette exposition restera visible jusqu’en fin d’année.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Puis, devant la mairie, les spectateurs, après avoir épinglé à leurs revers les marguerites réalisées par le CEP biterrois, ont vécu un vrai moment d’émotion en écoutant les jeunes de la MJC lire leurs « Haïkus », poèmes composés quelques jours plus tôt avec l’équipe des MémoiRes.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

La diffusion d’un « Rap » bouleversant, enregistré par ces gosses avec l’aide d’artistes connus, a précédé le départ  du cortège vers le monument aux morts.

mémoires de puisserguier

Monument devant lequel les enfants des écoles, dans une mise en scène impeccable ont lu des poèmes écrits par ces Poilus qu’ils n’ont pas connus, et qui devraient nous faire oublier des propos intolérables, déshonorants et déplacés dans le discours du président des anciens combattants.

mémoires de puisserguier

De retour devant la Marianne, ces mêmes gamins ont repris en chœur la chanson de Craonne, puis la Marseillaise avant de se rendre à la mairie pour leur « apéritif ».

mémoires de puisserguier

Cette journée s’est terminée à l’écomusée avec des applaudissements appuyés, pour Monique Boulze qui a présenté avec toujours autant de passion et d’arguments « Les évènements de 1916-1917 »

mémoires de puisserguier

De son coté, Mme Lautier, avec ses 30 ans de bons et loyaux services à la Bibliothèque, a été enchantée de toutes ces visites dans ce lieu de culture qui lui est cher.

Incontestablement un immense hommage a été rendu à ces hommes morts pour la France.

mémoires de puisserguier

Écrire un commentaire