Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 11 mai 2018

Un fruit, une histoire, la « Clémentine ». Une fête pour relater sa découverte.

NON. Ce n'est pas une légende, "inventée" par les MémoiRes de Puisserguier, pour attirer du monde ... Et quand bien même !

Deux hommes, Père Abram, Frère Clément.

+ deux villages, Puisserguier, Malveille.

+ deux régions, Languedoc, Auvergne.

+ deux pays, France, Algérie.

= un fruit : La Clémentine.

 

La Clémentine et Puisserguier ?

Quels sont les liens qui unissent ce fruit et ce village ?

Vous saurez tout, en venant à l’écomusée des « MémoiRes de Puisserguier », ce prochain dimanche 27 mai.

Toute l’équipe de l’association répondra à votre interrogation à travers une exposition et des animations autour d’un marché du terroir~producteur.

L’histoire de la Clémentine trouve en effet son origine à Puisserguier, par le pur hasard du destin, avec la naissance d’un enfant qui deviendra plus tard le « Père Abram » (1812~1892).

Il est ordonné prêtre le 25 mars 1837 et prononce ses vœux perpétuels en 1850.

Il a été vicaire à Saint-Chinian et professeur d’histoire ecclésiastique au grand séminaire.

Il quitte la congrégation de ND du Bon secours de Montpellier pour Misserghin  en Algérie où il y fonde l’orphelinat.

C’est dans cet orphelinat qu’aura lieu la rencontre fortuite avec un autre religieux « Frère Clément », né Vital Rodier le 25 mai 1839 à Malveille (Puy de Dôme).

Misserghin, l'orphelinat, lieu de rencontre des deux religieux.JPG

L'orphelinat de Misserghin, lieu de rencontre des deux religieux

Sur un terrain alentour, un jeune Arabe montra à Frère Clément un arbre, non cultivé, qui avait poussé là parmi les épines ; ce n’était pas un mandarinier, ni un oranger.

Ses fruits plus rouges que les mandarines étaient d’une saveur délicieuse et de plus n’avaient pas de pépins.

Intéressé par ces fruits, Frère Clément, notre arboriculteur prit sur lui la décision de faire des greffes avec des greffons de l’arbre miraculeux.

L’opération réussit. On multiplia alors les greffes et au nouvel arbre on donna le nom de « clémentinier. ».

Un beau programme vous est proposé ce 27 mai, de 10H à 18H. 

~ Inauguration officielle de la journée et réception délégation de Chambon sur Dolore, conduite par son maire Jean-Pierre Genestier (Auvergne).

Chambon s Dolore commune qui englobe le hameau de Malveille.jpg

Chambon sur Doloré, commune à laquelle est rattaché le hameau de Malveille

~ Plantation clémentiniers

~ Exposition " La Clémentine, une histoire entre Auvergne, Languedoc et Algérie".

~ Marché terroir de producteurs, gastronomie et vins, spécialités locales et auvergnates 

~ Performance MOSKA, création sur la journée d’un arbre symbolique vu par l’artiste.

~ Atelier participatif mosaïque avec ECO 

~ Animations enfants

~ Présentation de l’animal totémique « le Pélican »

~ Remise prix concours de dessins et tirage au sort tombolas commerces et restaurants

~ Food truck « le camion qui grille »....