Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 08 juillet 2013

Le Tomata

Le Tomata 

 

Puisque la saison des tomates bat son plein, j’ai décidé de vous parler du tomata.

  

Le tomata, mais qu’est-ce "encore" ?

Une très vieille recette que nos grand-mères se transmettaient de mère en fille, dans l’Hérault et même  dans l’Aude.

 

A l’époque pratiquement tout le monde avait un jardin, et lorsque arrivait le milieu de l’été et que les tomates étaient à pleine maturité, alors débutait la fabrication du tomata,

 

Le plus souvent dans un pot en grès, qui servait le reste du temps à conserver le confit, on mettait les tomates trop mûres assaisonnées de sel pour leur conservation.

De temps en temps on procédait à l’égouttage de l’eau qui se produisait et lorsque le pot était rempli, on versait le tout dans un grand torchon qu’on nouait en baluchon suspendu à un manche à balai qui reposait sur deux chaises. Les tomates s’égouttaient ainsi dans une bassine pendant un jour ou deux.

C’est alors que dans toutes les maisons on baignait dans l’odeur un peu fadasse de la tomate mûre et le cliquetis des gouttelettes qui tombaient dans les bassines en zinc.

 

A l’issue de cet égouttage la purée de tomate, ainsi obtenue, était malaxée avec du sel, mais je ne me hasarderais pas à vous donner les proportions exactes de peur de vous induire en erreur.

Le tomata était ensuite stocké dans des pots en verre, genre pots à confiture, et pour qu’il se conserve plus facilement, en l’absence de réfrigérateur, une mince couche d’huile d’arachide était versée sur le dessus, afin d’éviter la moisissure qui n’aurait pas manqué de se produire au contact de l’air.

 

mémoires de puisserguier

 

Nos grand-mères, qui n’étaient pas très fortunées, avait ainsi inventé ce que nous appellerons l’ancêtre du concentré de tomate, qui leur servait tout au long de l’année, lors de la fabrication de leurs ragoûts.

 

Les très rares personnes qui ne possédaient pas de jardin, pouvaient acheter leur tomata tout fait, auprès des maraîchers du village, qui à l’époque étaient forts nombreux. Moyennant un travail supplémentaire, les tomates qu’ils ne pouvaient pas vendre leur apportaient ainsi un complément de recette fort apprécié, les temps étant durs pour tout le monde.

 

Narration/rédaction : Monique

 

mardi, 25 juin 2013

Visite du « petit temple » de Puisserguier….

Dans le tome 2, pages 88 à 90, nous avions évoqué le temple de Puisserguier grâce aux témoignages de Jean Pierre Décor et de Maryse.

Aujourd’hui nous vous proposons une visite à l’intérieur de ce petit bâtiment atypique, qui suscite curiosité et interrogations parmi de nombreux habitants du village.

 

 

mémoires de puisserguier

 

L’historique que nous publions ci-après, version originale et intégrale, est l’œuvre de Robert Albo que beaucoup d’entre nous ont connu et apprécié.

 

Le Temple de Puisserguier

par Robert Albo 

 

« La communauté Protestante fut créée à PUISSERGUIER dans le courant des années 1890.

Cette communauté a été fondée par des enfants de familles huguenotes du Tarn : région de Brassac, Ferrière, Vabre, Lacaune.

Ces fils de montagnards sont venus s’installer dans le Biterrois en Pays très catholique ou l’on ne connaissait pas le protestantisme (ou très mal).

 

Dans les années qui ont suivi, ce petit monde d’huguenots est entré en contact avec la Société Centrale d’Evangélisation qui œuvrait dans le Languedoc.

 

C’est en 1901, que naquit le Temple qui fut construit sur une terre qu’avait acheté un courageux maçon David ALBO natif de Ferrière (Tarn).

 

Et c’est avec une partie de dons, de ces tarnais venus s’installer sur les terres de PUISSERGUIER que le temple fut créé.

 

Il fut construit après de multiples péripéties vu que la région était hostile au protestantisme.

L’inauguration a eu lieu le 27 octobre 1901.

 

Le Temple a été cédé, par la suite à la Société Centrale d’Evangélisation dans le courant du mois d’avril 1907.

 

Le Temple étant, depuis sa création, devenu le centre des disséminés du Biterrois, tous les actes paroissiaux étaient enregistrés au Temple de PUISSERGUIER, ainsi que les dons et collectes et cotisations. Ces derniers étant reversés à la Paroisse de Béziers par la suite.

 

Jusqu’en 1940, il y eu un pasteur des disséminés, Boucoirant (pasteur de la Société centrale d’Evangélisation), Cachand, Cabrières, Gounelle (oncle du professeur André Gounelle), Bolle, Balty, Roy.

A partir de 1940, c’est le Pasteur de la ville de Béziers qui a assumé le service des disséminés et jusqu'à présent.

 

Actuellement le temple a subi des dégâts aux inondations de 1996 et reste dans cet état là.

Suite à la démographie vieillissante et l’exil des jeunes de leur terre natale vers la ville, et le désintéressement par la communauté protestante de Béziers, ce bon vieux Temple au riche passé a fermé sa porte et est à l’abandon.

 

Peut-être revira-t-il un jour ? Qui sait ? »  

Robert ALBO

 

mémoires de puisserguier

 

mémoires de puisserguierLe centenaire de l’inauguration du temple (1901-2001), a été fêté au printemps 2001.

Inauguration temple recto.jpg

Inauguration temple verso.jpg 

Midi libre 30 octobre 2001.jpg 

 

L’histoire de ce petit temple se finit bien mal car il à été vendu par l’église réformée à cause du manque de fonds pour ses travaux d’entretien.

 

Nous remercions la famille ALBO et particulièrement Olivier pour le prêt de tous ces documents, qui nous ont permis une incursion nostalgique dans le passé, et une visite très émouvante de ce bâtiment.

 

Nous rajoutons ci-après, une petite info quelque peu anecdotique à l’heure actuelle, mais qui à l’époque a eu des conséquences « dramatiques » !

Nous vous en laissons juges !

Robert Priou nous a raconté l'histoire de son aïeul qui a été "excommunié" par le curé de Puisserguier de l'époque (années 1900) parce qu'il avait vendu le bâtiment pour l'édification du temple.

Une dévote lui ayant rapporté la "condamnation", il lui a répondu : "diras al curat que l'emmerdi !"

 

Pour conclure ce passionnant voyage dans le temps, vous trouverez ci-après le témoignage de Pierre R.

 

Corinne

 

mémoires de puisserguier« A peu près vers 1899, un évangéliste, Monsieur Boucoiran, qui se rattachait aux Eglises Libres, exerçait son ministère à Puisserguier (voir "Itinéraires protestants en Languedoc" de Patrick Cabanel aux Presses du Languedoc 2003)

 

Mon grand père maternel, Pierre Cros, faisait partie de la communauté protestante, originaire comme la plupart du Tarn (Viane près de Lacaune).

 

Je me souviens de deux événements se rattachant à cette communauté :

-- l'Arbre de Noël 1942 ou 43, auquel j'ai participé dans le Temple (avec le Pasteur Besson, et où j'ai reçu un bâton de réglisse, une orange et un illustré sur David Livingstone, missionnaire et explorateur écossais);

-- la kermesse qui se déroulait tous les ans en juin dans le coin en face du Temple et de l'école maternelle et à laquelle beaucoup de catholiques participaient (la dernière pour moi a été en 1956, j'étais en permission avant le départ pour l'Algérie) - Pierre R. 

 

 

 

@ Une belle page d’histoire. Tous les monuments méritent qu'on les sauve car ils sont les témoins de notre histoire.

Ulysse, http://eldorad-oc.midiblogs.com

 

mardi, 18 juin 2013

Première réunion de préparation des JEP 2013. Ce qu'il faut savoir !

Nous remercions toutes les personnes qui ont eu la gentillesse de se déplacer ce vendredi 7 juin (ainsi que celles qui se sont excusées) pour participer à la première réunion de préparation des Journées Européennes du Patrimoine qui auront lieu pour la seconde année au Centre de Ressourcesdes MémoiRes.

 

Nous avons rappelé les précédentes participations des MémoiRes aux JEP et Mois du Patrimoine :

2009 : jeu de piste dans le village,

2010 : exposition « Puisserguier d’autrefois »,

2011 : « Halte à Puisserguier au siècle dernier » à la maison du peuple, et

2012 : « Retour à l école » au centre de ressources.

 

Les dates pour 2013 :

JEP: samedi 14 et dimanche 15 septembre 2013 (thème 2013 : « 1913-2013, cent ans de protection »),

Mois du patrimoine PHLV : du samedi 14 septembre au dimanche 13 octobre 2013.

 

Titre expo MémoiRes :

« Dans les pas de Jules Ferry »

 

Ci-dessous le compte rendu de la réunion. 

JEP 2013, Réunion du 7 juin,.pdf

Et nouvelles du Centre ....

http://centrederessourcesdesmemoires.blogs.midilibre.com/... mémoires de puisserguier

 

dimanche, 09 juin 2013

Cercle Occitan : la première !

La première rencontre du Cercle occitan des MémoiRes a été bien appréciée par les participants.

 

2013 30 mai 031.jpg

 

Lecture, traduction, grammaire (verbe être) ont débuté la séance.

 

mémoires de puisserguierPuis une pause musicale a été faite, avec écoute d’une chanson de Marie Rouanet, qui a été ensuite lue, traduite et reprise en cœur par tous.

 

 

Lecture ensuite d’un paragraphe du livre « La cao de la Cabra » de Cristian Laus.

 

 

L’heure et demie est passée très vite !

 

 

 

Pour l'instant, les rencontres ont lieu tous les :

 jeudis à 17 heures au centre de ressources.

Prochaine « édition » :

 jeudi 13 juin.

La durée de la séance est de 1 h 30

 

Ouvert à TOUS et gratuite

 

N'hésitez pas à en parler autour de vous.

 

Le bureau tient à remercier très sincèrement Anne Marie et Pierre Faure pour leur investissement bénévole et leur gentillesse. Sans eux notre idée n'aurait pu être concrétisée.

 

Je profite de cette note pour vous informer que Claude Boisjéol a commencé, bénévolement et avec beaucoup de passion et de professionnalisme,  le catalogue du Centre de Ressources

Les objets, mobilier, livres et autres sujets sont photographiés, décrits et référencés.

Ils seront par la suite étiquetés.

Nous la remercions également très sincèrement car son travail nous permet de nous consacrer à d’autres occupations et de nous dégager d’un travail long et minutieux.

 

Si, comme eux, vous avez envie de vous investir, n'hésitez pas à nous transmettre vos propositions.

 

Petit à petit, comme vous le voyez, la vie du Centre de Ressources s’organise. Nous avons moins de gros travaux à effectuer. Serge a terminé l’éclairage extérieur, ce qui nous a permis une belle nocturne pour la nuit des musées.

Nous allons ensuite nous attaquer à la construction de l’auvent, et aux autres aménagements utiles, notamment la mise hors eau de la véranda (quotidien d'autrefois).

 

Nous allons mettre en place des fiches de visite, sur lesquelles, Pierre Faure et Michel Pitié traduiront en « patois »  le nom des objets les plus spécifiques afin d’apporter une touche « locale » à ces souvenirs du passé…

 

Parallèlement, nous préparons, entre autres, les JEP et le mois du patrimoine.

 

dimanche, 12 mai 2013

Un Immense BRAVO !

Bonjour,

 

Ce mardi 8 mai,  Puisserguier a assisté à une nouvelle prestation de l’association "Maquisards reconstitutions" qui a bien mérité les honneurs de la presse écrite et télévisée !

Ci-après le lien pour apprécier le reportage vidéo de FR3 :

 http://languedoc-roussillon.france3.fr/2013/05/08/un-8-mai-puisserguier-248219.html et ci-dessous l'article de Midi Libre.

mémoires de puisserguier

Midi Libre 9 mai 2013.jpg

 

Il est toutefois dommage que le public ne se soit pas déplacé plus nombreux pour la projection du film le soir à la maison du peuple.

Le réalisateur du film,Baptiste Pratlong, quelques acteurs, le président de l’association Philippe Colangelo et madame Denise Caverivière, entrée en résistance à l’âge de 16 ans, ont répondu  aux questions, parfois avec beaucoup d’émotion.

 

Le samedi 8 juin une journée du souvenir animée par « Maquisards reconstitution » avec projection du film à 15 h, est organisée par les « Amis de Maureilhan », la médiathèque et la mairie de Maureilhan.

 

Vous pourrez également retrouver ces passionnés lors des Journées Européennes du Patrimoine, en septembre, sur le parking du centre de ressources, puisque nous reconduirons, comme en 2012, en partenariat avec eux et la bibliothèque municipale, une prestation commune.

 

Vous pouvez vous procurer le DVD du film (15 €) « Bir Hakeim le Maquis des Patriotes » auprès de l’association « maquisards reconstitutions ».

 http://club.quomodo.com/maquisardsreconstitutions/accueil.html

 

Corinne

 

dimanche, 05 mai 2013

Incitation à visiter !

Le printemps semble s’installer timidement.

Nous allons sans doute enfin vers le soleil.

 

Nombreux d’entre vous à travers leurs activités associatives utilisent, plus ou moins régulièrement, la salle des associations attenante à notre Centre de Ressources.

 

Le saviez-vous ?

 

Une porte avait été percée par la Commune, à notre demande en 2010, pour permettre d’accéder au jardin bordant la salle et servant (depuis son inauguration le 14 septembre 2012) de  passage pour l’entrée du Centre de Ressources.

 

mémoires de puisserguier

 

Accessible à tous !

 

Aux beaux jours vous avez donc la possibilité de sortir dans cet espace convivial, qui pour le goûter, qui pour se détendre, lors d’une réunion de travail ou d’une assemblée générale par exemple.

De surcroît vous pourrez aussi regarder l’intérieur de l’épicerie derrière la vitrine ou jeter un coup d’œil sur la cour de l’école à travers la grille d’accès.

Nous espérons que cela vous incitera à revenir visiter ultérieurement notre Centre de Ressources.

 

mémoires de puisserguier

 

Notez bien qu’à la demande nous pouvons l’ouvrir, pour  visiter, lors de votre passage à la salle des associations.

mercredi, 01 mai 2013

Un brin de Muguet pour Tous !

1er mai.jpg

mardi, 23 avril 2013

Visite enchantée d’écoliers de Quarante.

 Jeudi dernier un minibus a déposé, rue de la gaie sortie, une vingtaine d’élèves du Cm2 de l’école de Quarante, et leurs accompagnateurs qui venaient visiter notre Centre de Ressources.

 

Ce groupe inaugure la série des visites scolaires « extérieures » espérées par les membres de notre bureau.

Nous avons distribué à cet effet, depuis l’ouverture de ce lieu culturel, de nombreux dépliants et affiches dans les écoles et offices de tourismes des Communes alentours.

 

Divisés en deux groupes les uns ont fait le tour de l’exposition pendant que les autres découvraient la salle de classe, et l’écriture à la plume sergent major.

En fin d’atelier, nous avons proposé un Quiz à ces élèves pour faire le point sur les connaissances acquises pendant la « leçon » de l’école d’autrefois.

 

mémoires de puisserguier

 

Après que tout le monde ait participé aux activités proposées, une récréation a été accordée, et la cour a résonné, comme par le passé, des rires et cris des enfants jouant à la marelle.

 

Les remerciements chaleureux de ces jeunes et de leurs accompagnants nous ont beaucoup émus et touchés.

 

jeudi, 18 avril 2013

Délinquance gratuite….

 Nous avons eu la surprise dimanche matin en allant ouvrir le Centre De Ressources de découvrir nos étiquettes de fléchage, décollées de leur support mural et apposées sur des véhicules en stationnement sur le parking.

 

Nous tenons à préciser aux propriétaires de ces véhicules que nous avons signalé ces nouvelles exactions à la mairie, photos à l’appui, et que nous regrettons le préjudice qu’ils ont subis.

 

mémoires de puisserguier

 

Nous regrettons également que des « imbéciles » s’amusent non seulement à massacrer le travail de bénévoles, mais ne tiennent pas compte des désagréments qu’ils causent à tous.

 

Ces « délinquants » se sont également attaqués aux panneaux indicateurs « officiels » qui se trouvent à l’entrée de la rue de la gaie sortie, en les « pliant » à la force de leurs petits bras musclés…

Nous regrettons qu’ils ne soient pas davantage inspirés et volontaires pour des actions plus civiques et utiles à toute la communauté ….

 

Corinne

lundi, 15 avril 2013

5 ans ! Un vrai bonheur.

 Samedi soir, l’association a fêté ses 5 ans !

 

Encore une fois, ce fut un vrai bonheur de retrouver adhérents et sympathisants autour d’un repas festif et de très bonne qualité à la Table de Roueïre.

 

Le traditionnel apéro « marquisette » toujours très apprécié a inauguré les agapes.

Nous remercions Laurent pour la qualité et l’originalité de ses plats et la finesse de son dessert gourmand, Mélanie et Alexis pour leur service très chaleureux.

 

Nous tenons à remercier tout particulièrement la délégation des « Ch’tis et amis d’Ayalou » très largement et très sympathiquement représentée.

Merci également celles et ceux qui n’ont pas hésité à se déplacer spécialement des communes alentours.

Et merci à tous de nous avoir donné la possibilité de mieux nous connaître et de resserrer des liens amicaux et affectifs qui sont le « carburant » indispensable à notre association.

 

mémoires de puisserguier

 

 

Un grand merci également à notre ami Ernest, pour nous avoir accompagné tout au long de ce repas par ces évocations philosophiques personnelles, malgré la disparition douloureuse de son épouse Fernande, qui pour l’occasion était, heureusement, descendue de son paradis…..

 

mémoires de puisserguier

 

Nous les remercions très, très sincèrement de nous avoir permis d’assister à un mini spectacle drôle et très sympathique, et d’avoir ainsi permis de créer une atmosphère très conviviale.

 

« On se dit rendez-vous dans 1 an ».

Le lendemain, dimanche, se joignant à la fête des fleurs et jardins, organisée par l’A.L.P, nous avons ouvert le Centre de Ressources qui a accueilli plus de quarante visiteurs avides de se replonger dans la vie d’autrefois.

Corinne et le bureau

mardi, 19 mars 2013

Encore une dictée réussie !

Le temps maussade de cet hiver atypique n’a pas empêché une nombreuse délégation du Secours populaire de Cazouls les Béziers de venir, ce samedi après midi, partager la chaleur de notre Centre de Ressources.

 

Durant plus de 2 heures le centre a retrouvé sa fonction d’origine à savoir « l’école d’autrefois », mais a également permis aux plus jeunes d’apprendre à connaître la vie « d’avant » et aux plus anciens de se remémorer de nostalgiques souvenirs.

 

La dictée, l’écriture à la plume sergent major et le calcul mental sur l’ardoise ont connu une fois encore un franc succès. Petits et grands se sont prêtés au jeu avec enthousiasme.

 

A l’heure de la « récré » la cour a retrouvé son âme avec les jeux et les cris des enfants qui ont sauté à la corde, joué à la marelle, où encore à « loup caché ».

Une petite fille exprimant sa joie « voulait changer d'école, tellement c'était bien. »

 

mémoires de puisserguier

 

Les accompagnateurs bénévoles ont été agréablement surpris de l’intérêt porté à cette reconstitution de la vie d’autrefois.

 

Un goûter a été offert, ainsi qu’un petit souvenir de cette visite, aux enfants...

Quant aux adultes, ils ont promis de revenir avec d'autres personnes.

 

A noter que le secours populaire compte sur vos dons et exprime un besoin urgent de linges ou objets qui permettront d’aider ceux qui sont dans le besoin.

 

Coordonnées :

Secours populaire - Boulevard Pasteur - 34370 Cazouls-les-Béziers -

Tél : 06.72.31.19.55

 

dimanche, 17 mars 2013

De bien belles histoires d’eaux.

 C’est très volontiers que nous avons répondu à l’invitation de nos amies du Cep biterrois à nous rendre à la salle des associations mardi dernier, 12 mars.

 

L’astucieux prétexte de cette sympathique réunion était de venir écouter des « histoires d’eaux » racontées avec beaucoup de talent par Mme Chantal Caillard-Pech de Laclause, conférencière d’art (diplômée de l’école du Louvres).

 

Des diapositives de reproductions de toiles célèbres, peintes par des artistes internationaux réputés (Renoir, Manet, Monet...), enrichissaient les propos révélant : là, une rivière, ici la mer, ou bien la rosée, ou encore des larmes, en bref, l’eau !

L’assistance ravie, captivée par cette belle balade n’a pas vu s’écouler l’heure et demi affichée par l’horloge.

C’est preuve du grand intérêt éprouvé pour cette enrichissante présentation d’œuvres d’art.

 

Puis, de délicieuses oreillettes composaient le goûter qui a été partagé par la trentaine de convives.

 

mémoires de puisserguier

 

Avant de nous quitter un groupe de participantes a désiré visiter le centre de ressources.

C’est avec plaisir que nous leur avons ouvert les portes.

 

Ci-dessous les quelques mots inscrits, sur notre livre d’or, par Mme Caillard-Pech de Laclause  que nous remercions, nous aussi, pour son extrême gentillesse.

« Ici nous trouvons de merveilleux objets comme des gens extraordinaires qui ont une âme »

mardi, 05 mars 2013

Une assemblée générale des MémoiRes contrastée

Samedi 16 février s’est tenue  notre Assemblée Générale Ordinaire 2012.

Venus pour la plupart de loin, Agde, Montady, St Chinian..., nos adhérents sont venus occuper la salle des associations qui est apparue bien exigüe pour accueillir tant de monde.

 

mémoires de puisserguier

 

Corinne, notre Présidente, a présenté un diaporama détaillé sur les activités de l’année écoulée, le bilan des finances et les projets pour l’année 2013, notamment ceux concernant le centre de Ressources dont on ne peut que rappeler la totale réussite et le rayonnement  avec plus de 1450 visites depuis son ouverture le 14 septembre dernier.

Dans le rapport d’activités vous avez été informés du bien dommageable refus de la municipalité sur la mise a disposition de l’ultime « salle 3 » prévue dans le projet global, remettant ainsi en question la réalisation de la dernière tranche, et de certains nombreux projets envisagés sur 2013 qui devront être abandonnés.

 M. le Maire présent, a pu s’expliquer, en direct sur cet état de fait, mais également sur le montant de la subvention allouée à l’association par la municipalité, suite à une question posée dans l’assistance.

 

Consulter le compte rendu de l’Assemblée Générale : Compte rendu Assemblée Générale du 16 février 2013.pdf

 

L’appel à bonnes volontés (pour contribuer et soutenir, entre autres tâches, l’expansion du Centre de Ressources) a été entendu, et une prochaine réunion sera organisée pour rencontrer les futurs volontaires.

La séance s’est terminée par la dégustation de la galette des rois (4 des royaumes étaient offert par Bruno Conca que nous remercions).

Rapport moral :Rapport moral 2012.pdf

Rapport financier : bilan au 31 décembre 2012.pdf

 

Rappel :

Répondant avec plaisir à la sympathique proposition de Mme Monique Colombié, adjointe au Maire, Les MémoiRes de PUISSERGUIER invitent les « Nouveaux Arrivants » ce  samedi 23 février, à 18 heures, à visiter Le Centre de Ressources Rue Gutenberg (Angle Crédit Agricole), rue gaie sortie

A l'issue de la visite un apéritif vous sera offert.