Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 30 août 2016

A CORPS PERDU ... Dimanche 21 août

JOUR 3 : DIMANCHE 21 AOUT

Convocation pour 8 heures à Montouliers.

Serge part de bonne heure avec Nadine.

Mané et moi allons chercher le pain commandé par Olivier à Bize avant de nous rendre à Montouliers.

Une fois habillés, les figurants retrouvent en pleine préparation avec Olivier qui les briefent à avoir une attitude haineuse et agressive envers la pauvre « Madeleine » lors du tournage de la scène du jour.

mémoires de puisserguier

Il n’est pas facile apparemment de se défouler sur quelqu’un qui n’a rien fait directement ! Mais le résultat sera surprenant !

mémoires de puisserguier

La troupe se dirige vers le lieu du tournage, de magnifiques ruelles, les Calades de Montouliers.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Et,... là, c’est la grande aventure qui commence, tout s’installe.

Caméras, micros, câbles, …

mémoires de puisserguier

Thomas dirige les acteurs et les figurants, leur donne des conseils, les place.

Ils répètent, une fois, deux fois, encore !

Tout cela sous un soleil de plomb, coincés entre 2 ruelles étroites.

C’est une scène difficile, qui ravive des souvenirs douloureux racontés par les parents ou grands parents.

Il faut crier, hurler, invectiver la pauvre Madeleine et au bout assister à un rituel odieux.

mémoires de puisserguier

Cela donne la chair de poule.

Il est l’heure de déjeuner.

Mané, Olivier (le petit, il y en a 2, le second c’est le grand) et moi avons confectionné 45 sandwiches pour tout l’équipe bien affamée, mais surtout assoiffée.

Un peu de repos et c’est le moment de repartir tourner la scène.

Chacun se place. Mathieu derrière son moniteur sous un drap noir, Les 2 Alexandre au son, un tenant la perche, Philippe derrière la caméra, chacun de ces « artistes » de la technique évoluant comme à la maison !

Puis Thomas l’homme orchestre, écouteurs scotchés aux oreilles, portable à la main, attrape le clap et annonce la scène.

On va tourner !

Thomas demande à chacun de se taire, d’éteindre les portables et d’éviter de se déplacer. Le moindre petit bruit peut gêner et ce fut le cas lorsque d’une maison riveraine on a entendu de la musique. Olivier a du aller taper à la porte pour demander le silence.

Avec sa voix de stentor Thomas dit les mots magiques :

« on tourne ».... « ACTION !!! »

Et la scène répétée le matin prend forme sous nos yeux. Les acteurs, et les figurants sont formidables. Pour nous la première était la bonne, mais Mathieu très exigeant en fait refaire, une autre puis une autre avant d’arriver à « c’était pas mal » !

Une seconde scène est tournée, tout aussi dramatique, mais seulement avec l’actrice principale.

Gros plans qui laisseront à chacun son propre imaginaire.

C’est étonnant, passionnant, et on ne voit pas passer le temps ! Enfin ceux qui comme nous regardent.

A noter le courage et la patience d’une toute petite fille de 5 ans qui, vêtue d’une vieille blouse grise d’écolier, a tenu son rôle de bout en bout.

mémoires de puisserguier

Bravo la puce.

Il faut également noter la fabuleuse interprétation de Mathilde qui du haut de ces 9 ans a époustouflé par sa facilité de réaction aux consignes données.

mémoires de puisserguier

Ne parlons pas d’Emma, qui nous a tous fait frissonner par son jeu d’actrice et de Guillaume qui était superbement fabuleux dans son rôle d’idiot du village.

mémoires de puisserguier

Je peux vous dire qu’il est loin d’en être un mais que c’est un drôle de luron, toujours en train de faire le clown.

Les figurants sont bien fatigués notamment les maquisards sous leurs costumes épais, et à 17 heures il n’y a plus qu’à ranger le matériel.

Chacun repart donc chez soi avec les consignes pour le lendemain.

Serge et moi allons récupérer à la gare à 19 H 15 PHILIPP WEISSERT (qui joue le rôle de Karl).

Et nous le déposons au musée où il retrouve son équipe.

Nous rentrons au moment où ils se rendent tous dîner chez Bob

A CORPS PERDU ... Samedi 20 août

JOUR 2 : SAMEDI 20 AOUT

Lors du petit déjeuner sur la terrasse, nous récupérons Nadine, la maquilleuse qui intègre la bande.

Accompagnés de Mané et Serge, l’équipe s’installe dans la salle des associations et à l’écomusée puis revisite les sites où seront tournées les différentes scènes.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Julien le chef déco commence à amener des objets sur place et à préparer la salle de classe.

Déjeuner à la campagne chez Mané, puis une partie se dirige vers Laurenque pour une nouvelle auscultation du « lac ».

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Les autres se concentrent sur les problèmes de transport de la deuxième équipe stoppée aux environs de Milhau par un problème mécanique.

Olivier dirige tout cela de main de maître et ils sont finalement rapatriés en taxi au gite.

A 17 heures rendez-vous était donné aux figurants, à Montouliers, pour un essayage des costumes, rencontre et préparation de la journée du lendemain.

En l’absence de certains membres de l’équipe, coincés à Milhau, Mathieu et Emma s’occupent eux-mêmes des arrivants avec leur gentillesse et leur simplicité habituelles.

Essayage des costumes, étude des coiffures et des maquillages, administratif, prise de contact, présentation planning,….

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

L’équipe au complet, Nadine, Mané et nous, nous retrouvons enfin au Café des Arts pour un sympathique et convivial repas précédé d’un apéro de bienvenue offert par Bob, le patron !

mémoires de puisserguier

Thomas & Bob

Nous faisons la connaissance de CHARLOTTE BOIMARE et GUILLAUME BURSZTYN, les acteurs, et du reste de l’équipe technique, Alexandre 2, Olivier 2, Ludovic, David (Mister Pokémon), et retrouvons avec grand plaisir Thomas affublé d’un magnifique chapeau noir venu direct des USA.

mémoires de puisserguier

Charlotte Boimare & Emma Debroise

mémoires de puisserguier

Charlotte Boimare

A CORPS PERDU ... « ACTION !!! ». Vendredi 19 août

Nous vous avions promis le journal du tournage, mais les journées sont tellement prenantes qu’il est difficile de se mettre à l’"ordi" le soir !

Mais chose promise, voilà le topo, note après note, le JOURNAL de ces jours de tournage.

A la demande de la production, nous ne dévoilerons pas trop les scènes, il faut garder un peu de mystère, mais nous vous joignons quelques photos.

JOUR 1 : VENDREDI 19 AOUT.

A l’écomusée ce matin là, 27 VISITEURS !

Tout commence par l’arrivée d’Olivier Biercewicz, le producteur que Mané va récupérer à la gare de Béziers.

De là ils se rendent tous les deux à Laurenque pour vérifier le niveau de la nappe d’eau qui va être le théâtre de la scène importante, celle de la rencontre entre Emma/Madeleine et Philippe/Karl !

Gros souci de ces derniers jours, l’eau dans ce petit ruisseau.

Cependant, Oliver et Mané reviennent assez confiants, cela devrait aller.

Déjeuner tous les 4 au Café des Arts, puis Montouliers pour récupérer la clé de la salle polyvalente prêtée gracieusement par Gérard Gleizes, maire du village.

Ensuite pause repos et mairie de Puisserguier pour récupérer les autorisations de tournage.

Vers 17 h arrivée d’EMMA DEBROISE et Julien (chef Déco) et réception à l’écomusée, où le matériel « déco » est déchargé.

mémoires de puisserguier

Emma Debroise

mémoires de puisserguier

Julien

Une heure plus tard, arrivée de Mathieu (réalisateur), Philippe (assistant réalisateur) et Alexandre 1 (ingénieur son) avec le camion technique.

Dépôt des bagages chez nous, puis dîner sur la terrasse.

Après quoi une partie est hébergée par Maria et Bernard et une autre campe à la maison.

samedi, 13 août 2016

L'équipe de "A CORPS PERDU" arrive à PUISSERGUIER

Dans quelques jours !!!!

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguierI M P O R T A N T : Vous allez, à un moment ou à un autre, côtoyer ces artistes dans le village.

Le Café des Arts les accueillera pour la restauration.mémoires de puisserguier

Les tournages en intérieur ne sont pas accessibles au public. Par contre, si vous vous trouvez sur une scène "en extérieur", vous pourrez y assister.

Seul impératif : suivre à la lettre les instructions de l'assistant réalisateur Thomas  :

 SILENCE ON TOURNE

mémoires de puisserguierIl y aura certainement possibilités de rencontrer individuellement ou en groupe ces vedettes.mémoires de puisserguier

La production donnera les instructions nécessaires le moment venu.

L'équipe des MémoiRes (avec la participation de Maquisards reconstitution) et la Mairie de Puisserguier espèrent que vous partagerez avec nous cette belle et passionnante aventure mémoires de puisserguiercinématographique pour notre village.

Merci par avance pour votre adhésion.

Corinne Milhet, présidente des MémoiRes

Rappel :

« A corps perdu ». Le film sera tourné à Puisserguier.

Les premiers contacts, entre Emma Debroise (scénariste et principale personnage du film), et Corinne Milhet (présidente de l’association) ont eu lieu grâce aux blogs des MémoiRes de PUISSERGUIER sur internet.

Trois déplacements de l’équipe de tournage à Puisserguier ont permis de tisser les liens indispensables au bon déroulement du projet.

Dans un peu moins de deux semaines,  cinq actrices et acteurs, réalisateurs et techniciens s’installeront pour une dizaine de jours dans le village.

Le « quartier général » sera dressé à l’écomusée des MémoiRes (qui sera fermé à la visite du 20 au 30 août) ainsi qu’à la salle des associations mise aimablement à disposition par la Mairie.

Parmi les acteurs, certains noms connus pour leur apparition dans des séries de télévision comme Charlotte Boimare (Plus belle la vie).

Que dire du sujet du film. Emma nous détaille son histoire : « Eté 85, quelque part en France. Sur le point de mourir, Madeleine reçoit la visite inopinée de son fils Charles, à qui elle refuse la vérité sur ses origines.

L’obstination de Charles à percer se secret va réveiller chez la vieille dame des souvenirs refoulés de la période de l’occupation allemande, sous forme notamment de chansons.

A corps perdu est d’abord issu d’une histoire vraie, celle de mon grand père maternel qui ne connut jamais son père biologique et qui supplia sa mère, jusqu’à sa mort de lui révéler la vérité sur ses origines. »

Le tournage se déroulera essentiellement sur plusieurs sites de Puisserguier. Une rue typique a été également retenue dans le village de Montouliers dont le Maire mettra à disposition une salle communale pour les besoins de la logistique. Une scène au bord d’un ruisseau sera réalisée dans les alentours de Roquebrun.

Les Puisserguiérains vont pouvoir ainsi vivre une semaine peu commune en croisant, çà et là dans le village, les acteurs de cet évènement cinématographique.

jeudi, 07 juillet 2016

A CORPS PERDU.... le « Casting » !

Le tournage du film aura lieu du 21 au 27 août à Puisserguier, Montouliers et près de Roquebrun.

Pendant ces 7 jours vous aurez sans doute la surprise de croiser dans le village les acteurs et actrices qui se rendront sur les lieux de scènes...

 

Qui sont-ils ? Dans quels films, séries ou pièces de théâtre ont-ils joué ?

 

Présentation

EMMA DEBROISE

Après une formation qui privilégie le corps et la spontanéité: danse (classique, contemporaine, claquettes), chant, commedia dell arte et improvisation théâtrale, elle tourne dans plusieurs courts-métrages dont "Réquisitoire contre la bonté" qu'elle réalise aussi avec des effets spéciaux et dans lequel elle interprète 14 personnages différents.

A la télévision, elle tourne dans plusieurs feuilletons (Alice Nevers, Louis la brocante, Falco...) et des téléfilms unitaires ("Dans la peau d'une grande" de Pascal Lahmani).

Au théâtre, elle est mise en scène par Anthony Magnier (Viva la commedia) dans un spectacle intitulé "L'Avventura" pour le mois Molière 2011, par Pierre Lericq (Les Epis Noirs) pour un projet de crieurs publics avec la population d'Orly en 2012 et continue à se produire régulièrement dans le spectacle d'improvisation des Flibustiers de l'Imaginaire, notamment au théâtre de la Reine Blanche (Paris 18) et durant le festival d'Avignon. Depuis septembre 2013, elle fait aussi partie de la troupe d'improvisatrices Les Impromises, qui a créé le spectacle "Déesseperate housewives".

Actuellement, elle prépare le tournage d'un nouveau court-métrage intitulé "A corps perdu", drame musical navigant entre les années 40 et les années 80 qu'elle a écrit et qui sera réalisé par Mathieu Hussenot en août 2016 dans le cadre du Collectif Court. Son précédent scénario, intitulé "Le Coucou" réalisé par Mathieu Hussenot sera projeté lundi 18 avril 2016 à 19h30 au studio des Ursulines (Paris 5). Elle joue dans ces deux films des rôles principaux.

mémoires de puisserguier

http://emmadebroise.free.fr/biographie.html

 

CHARLOTTE BOIMARE a joué, au Cinéma, 2001, LE ROI DANSE - Gérard CORBIAU.

A la Télévision, 2016 DÉRAPAGES, prime Plus belle la vie - Didier GROUSSET, 2016 PROFILAGE - Alexandre LAURENT, 2013 SECTION DE RECHERCHE - Christian GUÉRINEL, 2013 TU VEUX OU TU VEUX PAS - Franck ALLERA, 2012 LE JOUR OU TOUT A BASCULÉ- Episode : L'enlèvement - Jean-Luc MATHIEU - France 2, 2011-2010 PLUS BELLE LA VIE - Divers réalisateurs.....

mémoires de puisserguier

 http://www.agencea.fr/artiste.cfm/87147-charlotte-boimare...

 

BENJAMIN BRENIERE a joué. Au Cinéma, 2010, Le Temps du Silence - Franck Appréderis. Court Métrage, 2012, Ceci est une prise d'otage - Batiste Ribrault, 2010   Clip de My Only Scenery - réalisé par Vincent Giorgetti pour Facing Halo Productions, 2009         Jackpot - scénario de Anne Morier, réalisation de Vincent Alternative - Lisa Verhaverbeke.

Au Théâtre, 2012 Don Juan / Les Jumeaux Vénitiens (Molière/Goldoni) - Viva La Commedia, 2011 Rouge ! (Camilo Pellegrini) - Gustavo de Araujo ,Festival Off Avignon 2011.

mémoires de puisserguier

http://www.artone.fr/artiste.cfm/225262-benjamin-breniere...

 

GUILLAUME BURSZTYN

A joué au Cinéma, 2011, ça promet.

mémoires de puisserguier

http://www.unifrance.org/annuaires/personne/374414/guilla...

 

PHILIPP WEISSERT

A joué au Cinéma ou à la Télévision, 2015, TUEZ HITLER - Frédéric Tonolli - Rudolf Von Gersdorff, 2014, HOUSE OF TIME - Jonathan Helpert - soldat allemand, 2013, L'AMATEUR - Muriel Damain – Philippe, 2008- 2013      UN VILLAGE FRANÇAIS - Philippe Tribois et Jean-Marc Brondolo – Klaus, 1999 THE INVISIBLE CIRCUS - Adam Brooks...... 1997 PASSAGES - Jean Errard et Jean-Pierre Helas - Meaulnes/La Mort...

Au Théâtre, 2014-2015 LES COQUELICOTS DES TRANCHÉES (G.M. Jolidon et X.Lemaire) - Xavier LEMAIRE Karl / Le lieutenant (Molière 2015 du théâtre public ), 2013, JEANNE BARRÉ, LA VOYAGEUSE INVISIBLE - Jérôme Imard et Eudes Labrusse,...

mémoires de puisserguier

http://www.agencesartistiques.com/Fiche-Artiste/550319-ph...

 

mémoires de puisserguier

mercredi, 25 mai 2016

Même sans bougie, une nuit éclatante !

En cette fin d’après midi, le temps n’avait rien de printanier avec un vent froid qui s’était malheureusement encore invité. En conséquence, pour cette quatrième participation des MémoiRes à la nuit des musées, les bougies, prévues dans le programme de la visite, s’éteignaient à peine allumées...

Malgré quelques  impondérables, notre équipe  des MémoiRes de PUISSERGUIER, a eu la surprise de trouver bien avant 20 heures des personnes qui attendaient l’ouverture de la grille d’entrée de l’écomusée.

mémoires de puisserguier

Puis, le public a investi les lieux en se pressant dans cette reconstitution du village qui en a encore surpris plus d’un.

Parmi les nombreux visiteurs, Marjorie Clément et Melkan Bassil  (photographe) représentaient la communauté de communes Sud Hérault.

mémoires de puisserguier

Une assemblée attentive a fait une belle ovation à Maeva, Awa-romane, et Christopher, de la section « jeunes » de la MJC, qui présentaient leur très intéressante exposition de photos en expliquant le thème choisi : « l’écriture dans tous ses états ».

mémoires de puisserguier

Ces clichés seront visibles à l’écomusée jusqu’au 15 juin, avant d’être délocalisés à la Maison des Jeunes.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguierChacun a pu ensuite écouter les histoires locales et du pays d’Oc contées par Andrée et Monique, comme à l’ancien temps dans nos villages, pendant une veillée chaleureuse.

mémoires de puisserguier

La diffusion du film « la vie authentique des gens d’autrefois » annonçait déjà l’heure tardive et la proche clôture de cette belle soirée.

Avant de se séparer les invités de l’écomusée ont pu apprécier les gâteaux « faits maison » offerts avec le verre de l’amitié.

mémoires de puisserguier

samedi, 14 mai 2016

21 MAI, NUIT DES MUSEES A L'ECOMUSEE.

Membre du réseau des sites et musées de territoire (créé à l'initiative du Conseil Départemental) et en partenariat avec la Communauté de communes Sud Hérault, l’association, « les MémoiRes de Puisserguier » participera à l’édition 2016 de la nuit européenne des musées.

Dès 20 heures, vous pourrez visiter l’écomusée à la bougie, atmosphère du passé garantie !

A 21 heures, dans le cadre de cette soirée, il sera inauguré une exposition de photos sur le thème : « L'écriture dans tous ses états » de la section Jeunes de la MJC Puisserguier.

mémoires de puisserguier


Elle montrera quelle perception ont les plus jeunes de l’évolution de l’écriture à travers les âges...

mémoires de puisserguier


A noter que ces photos seront visibles jusqu’au 15 juin.

mémoires de puisserguier

Puis à partir de 21 heures 30, vous pourrez vous joindre à la « veillée autour d'histoires locales et du pays d'oc » qui sera suivie de la diffusion d'un film « la vie authentique des gens d'autrefois ».

Autant dire que les thèmes proposés restent bien cadrés et, que comme à l’accoutumé, les MémoiRes présentent, pour ne pas tromper son public, un programme d’animations en parfaite adéquation avec les fondamentaux de l’association.

Ci-dessus, quelques photos extraites de la prochaine exposition.

dimanche, 08 mai 2016

Prochainement à l’écomusée des MémoiRes

21 mai.

mémoires de puisserguier

Comme chaque année nous ouvrirons l’écomusée à l’occasion de la Nuit des Musées.

 

mémoires de puisserguier21 H. présentation exposition photos « l’écriture dans tous ses états » de la section jeunes de la MJC.

21 H 30. Veillée autour d’histoires locales et du pays d’Oc. Suivi de la diffusion d’un film « la vie authentique des gens d’autrefois »

 

18 juin.

mémoires de puisserguier

Une grande journée républicaine à l’écomusée pour fêter les 130 ans de la Marianne de Puisserguier.

Un invité de marque nous honorera de sa présence en la personne de Jean Claude Séguéla.

11 H. Inauguration exposition photos de Melkan Bassil « Les Mariannes de la Communauté de communes » et diffusion diaporama commenté « La Marianne de Puisserguier fête ses 130 ans ».

12 H 30. Repas dans la cour de l’écomusée (Inscriptions obligatoires)

15 H 00. Conférence et débat de Jean Claude Séguéla « Allons enfants de la Patrie... ou Histoire de la Marseillaise » et « Marianne le visage de la République ».

mémoires de puisserguier

mercredi, 20 avril 2016

« A CORPS PERDU »

Ce sera le titre du film tourné en août à Puisserguier et ses environs...

Deuxième épisode de notre grande aventure « cinématographique »...


JOURNÉE UN :

Ce lundi matin nous avons accueilli Emma Debroise et son équipe de tournage, Olivier, Mathieu et Thomas, à la descente du TGV en provenance de Paris.

En effet, nous entrons dans le vif du sujet avec ce que nos amis appellent dans leur jargon professionnel « les repérages ».

Pour cette première journée, Gérard Gleizes nous a aimablement ouvert les portes de sa mairie de Montouliers avant de nous accompagner pour une visite de son beau village.

mémoires de puisserguier

Cerise sur le gâteau, non prévue au programme, Daniel Toucheteau artiste pluridisciplinaire talentueux a accepté, au pied levé, de nous recevoir dans sa « cathédrale », cette magnifique "dentelle" de bois, qui a fortement impressionné tous nos invités.

mémoires de puisserguier

Puis nous nous sommes rendus à Fichous....

mémoires de puisserguier

Direction ensuite Roquebrun et sa région à la découverte du point d’eau nécessaire au décor d’une scène du film.

mémoires de puisserguier

 

JOURNÉE DEUX :

Cette seconde journée de travail qui, comme hier, a été passionnante à plus d’un titre au fur et à mesure que nous découvrons « les ficelles » de ce métier du cinéma, a débuté dans le vestiaire de Philippe (Association Maquisards reconstitution) afin de choisir des costumes : uniformes de soldats allemands, tenues de maquisards ou autres objets d’époque.

Nous avons été ensuite reçus, en fin de matinée, à la mairie, par Jean Noël Badenas, où il a été question de logistique, d’arrêtés municipaux nécessaires au bon déroulement des jours de tournage dans le village.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Une pose à midi nous a réunis au bar des Arts avant de poursuivre le programme minutieusement et préalablement établi...

mémoires de puisserguier

Visite de la propriété de Monique qui accueillera plusieurs séquences du film.
Que dire de l’endroit, sinon qu’il est magnifique.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Après un passage à l’écomusée pour d’ultimes mises au point, retour au siège des MémoiRes où nos invités jusqu’en fin d’après midi ont potassé leur dossier pendant que nous prenions un peu de repos.

Nous avons fini la soirée à Capestang autour d’une tablée où la convivialité a régné en maître de cérémonie....


Fatigués, mais HEUREUX !

 

JOURNÉE TROIS :

Dernière étape avec une troisième journée toujours très studieuse.

Pour débuter la matinée deux groupes de travail sont constitués.
Le premier en extérieur en nouvelle reconnaissance des lieux du village présélectionnés. Tous les détails ont leur importance pour les images du film projeté.
Le second peaufine les scènes du scénario en tenant compte de tous les éléments recueillis durant les journées précédentes.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Midi, une invitation à déjeuner campagnard préparé par Mané qui nous accueille dans son havre de paix, au milieu de la garrigue, qui a ravi nos invités peu habitués à un tel calme.

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Puis ultime visite dans la maison de Marie Odile. Lieu magique puisque chargé de l’histoire de son grand père Girvès et de son oncle le « Capitaine Latourette ».

C’est ici que seront tournées plusieurs scènes du quotidien de l’héroïne incarnée par Emma (rappelons que l’histoire se déroule en 1940...).

mémoires de puisserguier

mémoires de puisserguier

Et comme tout à une fin, comme au cinéma, vers 17 H 30, direction gare de Béziers où nous avons laissé nos 4 amis que nous remercions pour ces trois super belles journées.

Le prochain rendez-vous est fixé pour la période du 20 au 28 août, et, on entendra alors le « Clap » de....

« ON TOURNE !!! ».....

 

mémoires de puisserguier

 

f A Corps Perdu : Lorsque vous décidez de produire un court-métrage il y a tous les gens qui vous en empêchent et, surtout, tous les anges qui vous tirent vers les cieux.

Corinne Milhet, Philippe Colangelo, Mané, et Serge Basset - que je n'ai pas sur les photos car nous avons passé tout notre temps à nous vanner - sont de ceux-là.

Un grand merci à Emma Debroise pour la qualité de son écriture, à Mathieu Hussenot pour son regard de réalisateur et à Thomas Faccini pour ses immenses et indispensables qualités de premier assistant réalisateur. Olivier Biercewicz.

f Hello.... A droite J'suis là.... Nous vanner ??? Nous vanner !!!! Serge Basset

mémoires de puisserguier

f Deuxième phase de repérages pour le futur projet du Collectif Court "A Corps Perdu" écrit par Emma Debroise et réalisé par Mathieu Hussenot.
Cette fois le producteur, Olivier Biercewicz, et le premier assistant, Thomas Faccini étaient également de la partie !
Nous avons à nouveau retrouvé la fine équipe des MémoiRes De Puisserguier Hérault, (Corinne Milhet, Serge Basset, Philippe Colangelo, Mané) grâce à qui nous avons rencontré les maires de villages (dont Jean Noel Badenas maire de Puisserguier.) servant de décor et découvert de nouveaux lieux on ne plus ciné-géniques ! Ruelles, pièce d'eau, ancienne boutique, ...
Encore merci pour leur indispensable soutien sans lequel ce film ne pourrait voir le jour.
Mélisande de Serres

mémoires de puisserguier

 

Midi libre parle du projet dans ces colonnes :

http://www.midilibre.fr/2016/04/15/prochainement-un-court...

 

vendredi, 12 février 2016

Quand le cinéma s’invite à l'écomusée !

Début février, nous venons de vivre 2 journées palpitantes en recevant à l’écomusée Emma Debroise, Mélisande de Serres et Matthieu Hussenot.

Actrice et réalisatrice, Emma projette de tourner prochainement un film, et avec ses partenaires est venue « en repérage » pour trouver les décors du tournage.

Pour coller au scénario certaines scènes seraient tournées dans la salle de classe de l’écomusée et d’autres en extérieur sur divers sites du village et ses environs.

Un planning chargé, hier et avant-hier, nous laissera bien des souvenirs forts agréables.

12631499_958669207548002_4702029267803573924_n.jpg

Merci à tous les trois pour cette inhabituelle aventure, votre spontanéité et votre gentillesse.

11207280_958669330881323_3131848202939295882_n.jpg

Toute l’équipe, soit environ une quinzaine de personnes devrait s’installer, pour le tournage du film (une huitaine de jours), à Puisserguier vers le 20 août...

 

Mélisande de Serres nous a écrit sur facebook :

« Les Nouvelles du front de Collectif Court :

Nous voilà tout juste revenus de trois jours de repérages dans l'Hérault, dans la région de Béziers pour le film "A corps perdu" (se déroulant principalement durant la 2ème guerre mondiale) écrit par Emma Debroise et réalisé par Mathieu Hussenot.

Autant vous le dire tout de suite, ce que nous avons vu là-bas dépasse de loin nos espérances !

En effet, grâce à l'implication et l'efficacité des associations "Les MémoiRes de MémoiRes De Puisserguier Hérault" et "Maquisards reconstitutions", complètement investies dans notre projet, nous avons quasiment trouvé tous les décors nécessaires à notre tournage : jolies ruelles, salle de classe d'époque, ancienne maison de résistant toujours dans son jus, objets du quotidien, anciennes boutiques ! Et même des costumes avec les figurants dedans ! Cerise sur le gâteau la région est magnifique, et il faisait beau !

12654450_10208619854951794_8909190677494689120_n.jpg

La mise en route du film avance très bien, le casting est pratiquement bouclé et l'équipe technique quasi complète sauf : un régisseur général et un assistant réalisateur ultra compétents ! Faites passer l'info.

Idem pour une chambre d'hôpital années 80, si vous en avez-une, on prend

Comme avant-goût, une photo du personnage de Madeleine prise en situation dans la salle de classe. » 

12705428_10208619853111748_6376397474820564466_n.jpg

jeudi, 28 janvier 2016

A l’écomusée, les inondations de 1996 et l’assemblée générale.

Vendredi 29 janvier... Samedi 30 janvier... Deux rendez-vous à ne pas manquer !!!

Dans son édition du 30 janvier 1996, Midi libre titrait à la une : « La catastrophe tombée du ciel ». Avec ses pages spéciales « inondations » le journal informait de la tragédie qui avait frappé Puisserguier ce dimanche 28 janvier.

mémoires de puisserguier

Vingt ans après, l’équipe de l’association « les MémoiRes de Puisserguier » propose une exposition rétrospective de cet événement douloureux. 

A partir du 29 janvier, jusqu’à fin février, de nombreuses photos d’archives, ainsi que des films d’actualité, seront présentés aux visiteurs à l’écomusée.

mémoires de puisserguier

Le samedi 30 janvier, à 15 heures, notre association (dont décembre 2015 marque le terme de la «8ème année d’existence») vous invite à son assemblée générale.

A cette occasion ses dirigeants, non sans quelque fierté, dresseront le bilan de la fréquentation de l’écomusée (en continuelle augmentation, les 6200 visiteurs ont été allégrement dépassés) qui a présenté durant les mois passés de nombreuses animations auxquelles un large public, local et touristique, a activement participé.

Un programme d’une grande richesse qui a donné lieu à des journées remarquables tout au long de l’année, et le « Cercle occitan » des MémoiRes qui attire tous les jeudis, une poignée d’assidus, ont contribué à une renommée croissante.

A noter que début 2015, l’écomusée, est entré dans le réseau des musées et sites du territoire de l’Hérault, et que la parution dans le guide du Routard 2016 concrétise la reconnaissance du travail réalisé, reconnaissance à laquelle il faut ajouter celle de M. le Maire, Jean Noël Badenas, qui lors d’une de ses dernières interventions  soulignait « le coté très carré » de tout ce qu’organisait les bénévoles des MémoiRes pour animer le village en y associant régulièrement d’autres partenaires.

mémoires de puisserguier

Un des grands moments à l'écomusée, les enfants à l'exposition (commémoration 1914-1918) de Olivier Keuchel

Un exposé sur les projets 2016 vous sera présenté pendant cette Assemblée Générale Ordinaire (ouverte à tous) à laquelle vous êtes cordialement conviés.

jeudi, 10 septembre 2015

En prélude des Journées du Patrimoine !

Hier, mercredi 9 septembre, Eric, caméraman de l’ADT34 est venu, comme promis, filmer l’épreuve de la  dictée.

Tous les bureaux de la salle de classe étaient occupés par 8 enfants et 9 adultes.

La maîtresse Emma a rempli son rôle à merveille, ainsi que Mathilde notre petite "cancre" désignée pour porter au coin le bonnet d'âne (avec son accord bien évidemment, ce n'était que du "cinéma").

Appelés au son de la cloche par la maîtresse et en rangs par deux, les élèves se sont installés en silence à leur bureau.

Puis, appliqués, ils ont du participer à 2 tournages, un en plan large, et un au cours duquel Eric a ciblé des plans plus serrés, tels la maîtresse en action, le « cancre » dans son coin, les élèves en train d’écrire….

 

mémoires de puisserguier

 

Après la dictée, la maîtresse a proposé la correction sur le tableau noir, et après résultats, a gratifié ses élèves d’un bon point.

Elle les a ensuite envoyé en « récré » et tous se sont précipités vers les marelles de la cour.

Nous tenons à remercier tous les participants, notamment les enfants qui ont fait l’effort de venir "à l'école" un mercredi, les mamans et le papa qui les ont accompagnés, les adultes qui ont joué le jeu, le cameraman Eric qui stressait un peu (c’était sa première), et Sandra de l'OTICM qui le secondait.

Merci également à Stéphanie et Karine (école Font Claire) pour avoir diffusé l'info et mobilisé leur petite "troupe".

Et un grand merci à l’instigateur du projet, Jean François Pouget de l'ADT34 qui nous permet grâce à cette super fenêtre de communication de faire connaître notre écomusée sous un autre angle que celle pratiquée habituellement.

Dès que nous aurons l'information sur la mise en ligne, nous vous la communiquerons. 

jeudi, 28 mai 2015

C'était la NUIT DES MUSEES de 2013... Les films de Michel Cans (Documents CIRDOC)

 ... avec un invité indésirable.. le temps exécrable. 

 [NB. : La note ci-dessous a été postée en mai 2013.

Aujourd'hui nous aurions pu la signer "Les Indignés", mais nous nous contenterons de remettre les choses à leurs places en demandant expressément le respect du travail de notre association.]

  

Toute notre équipe s’était démenée, avec enthousiasme, depuis plusieurs semaines pour préparer la nocturne au centre de ressources à l’occasion de la nuit des musées ce samedi 18 mai.

 

Jouant au chat et à la souris, la météo, en début d’après midi, avait enfin laissé entrevoir une soirée clémente !

 

Dès vingt heures adhérents et sympathisants se pressaient déjà pour partager cette fête.

Françoise les a accueillis au son de son accordéon. Certains l’ont accompagné en reprenant ses airs en chantant.

 

mémoires de puisserguier

 

Cette ambiance festive s’est poursuivie au cours de la projection de petits films muets sur Puisserguier des années 50 (prêtés à la demande par le CIRDOC) puis de souvenirs des années d’autrefois.

 

Les commentaires amusants allaient alors bon train.

 

Mais c’était oublier la mauvaise humeur du ciel qui en quelques minutes s’invita inopinément, vers 22 heures, d’abord avec le vent, puis avec un violent orage qui a contraint les invités à se réfugier dans les deux salles du centre de ressources.

 

Malheureusement l’exigüité de l’espace intérieur disponible, à ce jour, ne nous a pas permis la poursuite des projections.

 

Vous pouvez les visionnez en vous rendant à l'écomusée ou en allant sur les liens suivants !

  

Michel Cans – Les villages de l’Hérault dans les années 50-60 

PUISSERGUIER I – Jour de communion 

http://occitanica.eu/omeka/items/show/564 

 

Michel Cans – Les villages de l’Hérault dans les années 50-60 

PUISSERGUIER II 

http://occitanica.eu/omeka/items/show/565 

 

 

Une belle réunion malgré tout qui nous a fait prendre une décision, au pied levé : à l’occasion de la fête d’été de juillet nous reconduirons cette nocturne, mais cette fois avec le beau temps !

 

mémoires de puisserguier