Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 09 février 2012

Les Pierres ….

Nous tenons à remercier les services techniques de la Mairie qui ont, le matin du 7 février, évacué les pierres de « la Rouquette » (après que nous ayons passé plusieurs jours à, soigneusement, les repalettiser) pour les transférer dans un autre lieu de stockage plus approprié au travail de réassemblage de ces blocs.

 

Comme convenu nous allons pouvoir engager les travaux de déblayage de la première salle.

 

Pierres de la rouquette.jpg

 

Néanmoins, nous restons très impatients d'aller admirer  les résultats de la reconstitution des sépultures dont on nous a confié qu'elle devait être réalisée très prochainement !

mercredi, 25 janvier 2012

Les Condamines

Quand vous arrivez de Narbonne, après avoir passé Capestang, depuis le sommet de la côte qui sépare nos deux communes, vous apercevez au loin, le château et le clocher de l'église qui surplombent  le village.

 

A l'entrée de Puisserguier, à la hauteur du Lirou vous trouvez, à gauche du pont, le lieu dit "Les Condamines". 

 

mémoires de puisserguier

 

 

@ Pour des étrangers, ce point de vue que j'ai toujours plaisir à admirer est dépaysant.

Bonne continuation à toute l'équipe des mémoires

Annie

 

lundi, 23 janvier 2012

2- Les trois coqs !

... de Puisserguier.

 

A l’époque 3 coqs vivaient dans trois « campagnes » ou « domaines viticoles » de Puisserguier.

 

Un logeait à « Montplaisir » (route de Cazedarnes), le second à la «Véronique » (route de Milhau), et le troisième « aux Grillères ».

mémoires de puisserguier

Ils avaient pris l’habitude de se répondre.

 

Lorsque le plus pauvre de tous, qui se trouvait à Montplaisir, lançait cet appel « Sen paoures ungan ! »

 

L’habitant de la Véronique » lui répondait alors « Aquo es cado an !»

 

Quant au coq des « Grillères », philosophe s’il en était, concluait « Aquo es lou mal goubert !»

 

Ce qu’on peut traduire par : "Nous sommes pauvres cette année, c’est pareil chaque année, c’est la faute à une mauvaise gestion".

 

mémoires de puisserguier

 

Je vous laisse tirer la leçon de cette morale animale… 

 

Narration : Jean Claude Sénégas (Petit fils de Edmond Barrau) /rédaction : Corinne 

(Je précise que monsieur Sénégas n’était pas certains des lieux cités, vous voudrez donc bien corriger si besoin). 

 

jeudi, 19 janvier 2012

2012, tous ensembles, pour un nouveau challenge.

 Le Centre de Ressources des MémoiRes

 

Les journaux régionaux, Midi libre et le Petit Journal, que nous ne remercierons jamais assez pour leur soutien, se sont fait l’écho de la validation de notre « Centre de Ressources » par nos élus, M. le Maire et ses conseillers municipaux.

Qu’ils soient, eux aussi, une nouvelle fois, sincèrement remerciés, pour la confiance qu’ils nous témoignent.

 

Midi libre du 9 janvier 2012.JPG

 

Un important chantier nous attend avant d’ouvrir, nous l'espérons, les portes le samedi 15 septembre qui marquera le début des Journées Européennes et le Mois du Patrimoine.

 

D’ici là !

 

Dans un premier temps, comme confirmé par M. le Maire, les pierres de la Rouquette (entassées depuis plus de 5 ans) seront transférées dans un lieu judicieusement retenu par la municipalité, pour stockage, afin de permettre aux « Monuments historiques », dépositaires de ces vestiges, de travailler dessus en toute quiétude.

 

Nous entamerons alors la réfection de la première salle avant d’installer les décors comme l’épicerie ou la pharmacie. Au cours de l’assemblée générale, du 11 février, un diaporama et des plans avec perspective en 3D vous décriront ces projets d’exposition.

 

Parallèlement nous démarrerons le nettoyage de la cour qui nous sera indispensable pour dresser les nouveaux tableaux des Journées du Patrimoine 2012 et accueillir le public (toilettes, préau…).

 

Tout cela ne peut nous faire oublier d’autres échéances :

-      30 juin, sortie du cahier « Trobas del meou pais » (Puisserguier : poèmes de mon village) d’Edmond Garrigues.

-      24 novembre, sortie du Tome 4 de « Puisserguier raconte ses MémoiRes »

 

Il va donc de soit que nous continuons à compter sur VOUS !!!

 

Les adhésions pour 2012 sont ouvertes.

Adhésion 2012.jpgDevenez membres bienfaiteurs en adhérant.

A imprimer et à nous retourner:

Bulletin adhésion 2012.pdf

Vous viendrez ainsi soutenir nos actions futures, nombreuses et importantes pour l'année qui s'annonce.

Les membres de l’équipe des MémoiRes sont à votre disposition et, heureux de vous accueillir. 

Corinne  

 

samedi, 31 décembre 2011

Les Restos du Cœur de St Chinian accueillent les MémoiRes.

 Comme nous vous l’avons annoncé dans notre compte rendu du marché de Noël, nous avons récolté la somme de 120,00 € au profit des restaurants du cœur.

 

Et comme nous l’avions promis nous nous sommes rendus ce mardi matin, Marie Antoinette, Serge et moi à Saint Chinian afin de remettre le chèque à Jacqueline Saussol, responsable de l’antenne nouvellement créée.

 

Nous avons été accueillis par de très sympathiques bénévoles, parmi lesquels nos amis   Anne Marie et René Saurat. Nous avons pu constater une chaleureuse ambiance, dans une très belle salle, bien organisée, ou quelques personnes devisaient convivialement autour d’un café et de quelques biscuits.

 

Après la remise protocolaire nous avons discuté et débattu des problèmes rencontrés par de plus en plus de personnes en raison des difficultés professionnelles ou familiales …

Resto du coeur St chinian.jpg

 

La responsable a précisé que les personnes désireuses de s’inscrire à l’antenne de Saint Chinian sont les bienvenues.

 

Il suffit pour cela de se rendre à l’ancienne caserne des pompiers de Saint Chinian tous les mardis matin de 9 h à 12 heures avec une déclaration ressources (avis imposition, CAF) et une carte d’identité.

Il est possible de prendre contact avec la responsable Me Jacqueline Saussol en téléphonant au 06 62 56 17 37.

Accueil chaleureux, discret et confidentialité assurés.

 

Les personnes désireuses de faire des dons peuvent également le faire auprès de la Présidente départementale, à l’adresse suivante :

 

Madame VEZINHET

La Pergola, Bât G, 51, allée Massane,

34080 MONTPELLIER

 

Nous tenons à remercier très sincèrement les personnes qui se sont investies dans la préparation des friandises, gâteaux et soupes, et nos « Clients » qui ont permis que ce chèque contribue à améliorer l’ordinaire de quelques personnes en difficulté.

 

Corinne

 

lundi, 26 décembre 2011

2012. De belles étrennes pour les MémoiRes

 L'idée de notre *Centre de Ressources* est validée….

 

Nous sommes très heureux d’annoncer à nos adhérents et sympathisants que la municipalité a accepté notre projet d’ouverture du « Centre de ressources des MémoiRes de Puisserguier » dans les salles de classe de l’ancienne école…

Nous tenons à remercier très sincèrement monsieur le Maire et le conseil municipal pour leur adhésion et leur soutien à ce projet qui nous tient tant à cœur.

 

Nous vous parlerons ultérieurement des détails de cet accord, (planning, coûts, convention,…) mais dans l’immédiat nous vous laissons savourer toute la joie de savoir, qu’ensemble, nous allons sceller une nouvelle pierre dans la quête des MémoiRes de notre village…

 

mémoires de puisserguier

 

Simplement, ci-après vous trouverez le film des évènements récents.

 

Le 29 novembre, nous avons été reçus, par monsieur le Maire et quelques conseillers, pour une présentation de notre projet de création du « Centre de ressources » à l’aide d’un diaporama très concis.

Un dossier complet de 28 pages a été remis à chacun des conseillers présents ou déposés dans le casier des absents dès le lendemain.

Nous avons ensuite répondu aux questions posées, écouté et noté les commentaires de chacun.

Quelques heures de débat plus tard, monsieur le Maire clôturait la séance en nous promettant une réponse dès la semaine suivante (chaque membre du conseil municipal devant donner son avis).

 

Le 13 décembre nous étions invités à nous rendre à la mairie pour prendre connaissance de la réponse.

 

Monsieur le Maire nous explique alors que le projet a été jugé digne d’intérêts.

Il a donc été décidé de mettre à notre disposition le premier local demandé (tranche 1 du projet), ainsi que la dernière salle (4ème des 4 classes existantes) au fond de la cour comme lieu de stockage.

 

Il rappelle que nous avons proposé d’effectuer nous mêmes des travaux (le coût main d’œuvre étant toujours le plus lourd), en ce qui concerne les aménagements intérieurs des locaux. Ce sera une des conditions de l’accord.

L’électricité pourrait être réalisée par un artisan.

Monsieur le Maire précise qu’après l’ouverture du « Centre de Ressources, ou CDR », et avant d’engager les tranches suivantes (sur 3 ans) des travaux d’agrandissement (tranches 2 & 3 du projet), une étude globale sera faite pour homogénéiser l’ensemble des subventions susceptibles d’être perçues.

 

Nos devis estimatifs montrent que le montant des travaux n’est pas énorme. Par ailleurs, il est toujours possible de faire appel à des sponsors.

Monsieur le Maire confie, au responsable du bâti,  la tâche d’obtenir des devis plus précis et définitifs. Le matériel (placo, rails, peintures, etc. ...) nous sera fourni et nous effectuerons nous-mêmes les travaux.

 

La municipalité ouvrira le « chantier » par la mise en sécurité des ouvertures .

Nous souhaitons conserver les huisseries (portes et fenêtres) en l’état pour garder l’authenticité du bâtiment, et en conséquence, les frais seront moindres.

 

mémoires de puisserguier

 

Dans la cour « de récréation »:

- Les toilettes existantes seront aménagées pour recevoir les personnes à mobilités réduites.

- La serre sera conservée et deviendra ultérieurement un espace d’exposition (matériel de la vigne par exemple). 

- Les pierres de la Rouquette qui sont entassées seront évacuées. Monsieur le Maire précise qu’elles appartiennent aux monuments historiques.

 

Après ces excellentes nouvelles un apéro improvisé très convivial nous a été offert.

Beaucoup de félicitations et d’encouragements !

 

Nous espérons pouvoir compter sur vous, afin de mener à bien ce beau projet qui permettra de mettre tous les « trésors » récoltés depuis 2008 à la disposition de tous. Que ce soient les objets, les documents, les photos,….

 

Ce « Centre de ressources » permettra d’offrir aux habitants de notre « milieu rural » des moyens similaires à ceux disponibles en milieu urbain et de réduire ainsi certains handicaps liés à « l’isolement ». Ce sera un carrefour, une sorte de pôle de la mémoire.

 

Nous vous donnerons des informations plus précises lors de l’Assemblée Générale prévue le 11 février à 15 h.

D’ici là les travaux auront certainement commencé !

Notre objectif étant l’inauguration pour les Journées Européennes et le mois du Patrimoine le 15 septembre 2012 !

 

Corinne

 

mémoires de puisserguier

 

 [A noter : Le document de présentation du projet (28 pages) est consultable à la vitrine ou auprès des membres du bureau qui le tiennent à votre disposition.]

 

 

 

@ Bonsoir les copains

Félicitations pour la réussite de votre projet, preuve en soit que le bénévolat en ce bas monde n'est pas tout à fait mort, et que l'investissement et le dévouement des quelques personnes qui y croient encore, finissent quand même par aboutir sur de belles réussites.

Très bonne continuation à vous tous et bonnes fêtes de fin d'année.

Papygamin 

dimanche, 25 décembre 2011

2011, de beaux souvenirs !... 2012, de nouveaux projets !

 

mémoires de puisserguier

Nous avons passé de grands moments ensemble durant cette année 2011 riche en évènements qui ont fait rayonner notre village bien au delà de ses murs. Nous vous proposons la :

 

« Rétrospective 2011 des MémoiRes »

 

26 mars, Journée républicaine pour la sortie du cahier « Marianne » avec Jean Claude Séguéla comme invité d’honneur…9 avril, à la Table de Roueïre, repas du 3ème anniversaire de notre association…25 juin, réception de l’écrivain Florence Ferrari venue nous raconter le Père Abram… 24 juillet, participation à l’expo « d’Ici, d’Oc et d’ailleurs » pendant la fête d’été… 17 au 22 septembre, Journées Européennes du Patrimoine honorées par la visite de 750 personnes… 18 décembre, présents au Marché de Noël.

 mémoires de puisserguier

Cette année 2012 nous promet encore beaucoup de satisfaction avec la réalisation de gros projets qui vont de nouveau motiver toute notre équipe de passionnés. Quelques dates importantes :

 

11 février, Assemblée générale au cours de laquelle sera présenté le plan de réalisation de notre « Centre de Ressources »… 14 avril, repas de 4ème anniversaire…

30 juin, sortie du cahier « Trobas del meou pais » (Puisserguier : poèmes de mon village) d’Edmond Garrigues…

15 septembre, inauguration de notre « Centre de Ressources »  à l’occasion de l’ouverture des Journées Européennes du Patrimoine… 24 novembre, sortie du Tome 4 de « Puisserguier raconte ses MémoiRes »

 

On continue à compter sur VOUS !!!

 Les adhésions pour 2012 sont ouvertes.

Devenez membres bienfaiteurs en d'adhérant.

A imprimer et à nous retourner: Bulletin adhésion 2012.pdf

Vous viendrez ainsi soutenir nos actions futures, nombreuses et importantes pour l'année qui s'annoncent.

Les membres de l’équipe des MémoiRes sont à votre disposition et, heureux de vous accueillir. 

Corinne

 mémoires de puisserguier

 

mercredi, 21 décembre 2011

Sibérique marché de Noël !

 C’est par un vent glacial, qui a donné beaucoup de mal aux organisateurs et exposants, que nous avons participé, comme prévu, au marché de Noël organisé par le CLAP ce 18 décembre.

 

Notre vitrine était ouverte aux visiteurs et a pu, à certains moments leur procurer un « havre » de paix  lors des grosses bourrasques 

En face l’exposition de jouets anciens proposait entre autre, une magnifique poupée datant des années 1900.

 

mémoires de puisserguier

 

Notre « bar à soupes » a été très prisé par les visiteurs, notamment en raison de la qualité et la diversité des produits proposés (chef René) mais également  pour la chaleur procurée par ces délicieux veloutés… 

Nous remercions nos adhérentes qui ont « confectionné», à leur frais, les friandises et particulièrement, Mado pour ces désormais fameux « gâteaux aux noix », et Marie pour ses « orangettes »

 

Il nous faut également remercier toutes les personnes qui ont adhéré à la démarche d’aider une nouvelle fois une association caritative, en l’occurrence cette année comme nous vous l’avions précisé, les « Restos du cœur » et particulièrement l’antenne nouvellement créée à Saint Chinian.

Le montant des bénéfices s’élève à 120,00 € et un chèque sera remis dès cette semaine aux bénévoles des "Restos".

 

mémoires de puisserguier

 

Un petit regret, ne pas avoir eu la visite du Père Noël que nous attendions avec autant d’impatience que les « petits enfants »…. et pourtant nous nous étions  remis à y croire !!!

 

Le Clap nous demande de communiquer les résultats du tirage de la tombola.

Cliquez sur : Résultats Tombola Marché de Noël.jpg

jeudi, 01 décembre 2011

Un Maire de Puisserguier s'est éteint !

Maire de Puisserguier de 1965 à 1990, Lucien Dachary sera inhumé ce jeudi 1er décembre 2011 au cimetière de Puisserguier après une cérémonie religieuse qui aura lieu à 15 h 30 à l’Eglise St Paul.

Toute l'équipe des MémoiRes présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

Lucien Dachary.jpg

La photo de M. Dachary (extraite du Tome 1 des MémoiRes) a été prise lors de notre exposition "Puisserguier d'antan" le 4 avril 2008.

Dans une prochaine note nous vous livrerons les témoignages de trois des plus anciens amis du Maire qui nous conterons, parmi d’autres souvenirs, l’aventure de l’ouverture de la Maison des Jeunes

Corinne

 

mémoires de puisserguier

Midi libre 2 décembre 2011.JPG

 

@ Encore un personnage emblématique du village qui nous quitte, un Maire avant tout, mais aussi un formidable instituteur, il en faudrait beaucoup des comme ça à l’époque actuelle!  

Au revoir Monsieur DACHARY, votre carrière restera à jamais gravée dans nos cœurs et nos mémoires...

Joël Cros

 

 

 

samedi, 26 novembre 2011

Adieu Monsieur le Boulanger

 Robert Bascoul nous a quittés, ainsi que son village, ce 22 novembre 2011…

 

Afin de témoigner  sur le Tome 2 des MémoiRes il nous avait très gentiment reçus, chez lui, pour nous raconter :

 

« Le four daterait de 1800 ou 1850, vu que mon père avait entendu dire que plusieurs boulangers l’avaient exploité avant 1921, date à laquelle il l’a acheté et exploité jusqu’en 1953.

J’ai repris le « four » à cette date là, jusqu’en 1984.

En 1984, la boulangerie a été reprise et a fonctionné durant 2 ans avant la fermeture définitive. L’actuel propriétaire de la maison a conservé le four.

Au départ, la boulangerie était d’une seule pièce, un côté four et un côté vente. Quand je l’ai reprise, j’ai construit une cloison qui séparait les deux.

Ce four mesure environ 4 m 50 de profondeur. Il y a la Cape (la voûte) ; la sole et la ceinture.

Devant il y a « l’autel » avec la porte d’entrée. Il y a aussi le « passage du chat », un mur construit tout autour en prévention de la dilatation.

Il fallait environ 2 heures pour faire monter le four à 200 - 220°. Puis il fallait laisser « tomber » le feu avant de commencer la première fournée. Le bois utilisé était du châtaignier.

Je faisais différentes sortes de pain : charleston, fougasse, pignon aux fritons et des « chapeaux de toréador ».

Les outils employés : le tire braise, l’écouvillon, l’étouffoir et différentes pelles en bois de plusieurs dimensions.

Ce four a vu souvent des plats à cuire, des dindes pour la Noël et des pistaches à griller pour le cinéma « de la pistache »* Beaucoup d’anciens s’en souviendront.

Le four serait aujourd’hui encore en état de marche, vu sa bonne tenue. Dans une semaine, je suis capable d’y faire cuire du pain. »

Robert Bascoul (juin 2009), page 21 du Tome 2

 

mémoires de puisserguier

 

Malheureusement il n’a pas fait cuire de nouvelle fournée.

 

La disparition de Robert Bascoul nous conforte dans notre sentiment que le temps presse de rassembler les "mémoires du village" encore vivantes.

Nous continuerons à nous y employer avec toute notre passion. Le prochain Tome 4 étant garant de notre engagement.

 

Toute l’équipe des MémoiRes présente ses sincères condoléances à la Famille et aux proches de Robert Bascoul.

Corinne

 

@ Nous habitions la rue Cambon, et mon Papa n'aurait jamais mangé du pain autre que celui de "Bascoul".

Et quel Puisserguiérain n'a pas mangé la fougasse ? 

Nos plats de macaronis eux aussi finissaient dans le four de notre Boulanger.

MERCI Mr BASCOUL pour ces années souvenirs.

Reposez en paix auprès de tous les vôtres.

AU REVOIR MR LE BOULANGER

Maguy

@ La disparition de Mr BASCOUL, renforce hélas une nouvelle fois  la raison d'être des mémoires de Puisserguier. Les souvenirs qu'il a pu nous raconter resteront dans le tome 2 et les générations à venir, sauront qu'à Puisserguier, il y avait un boulanger nommé Robert BASCOUL .....Mes sincères condoléances à toute sa Famille. Marie

@ La disparition de Robert me touche d'autant, que j'avais eu l'occasion de le rencontrer récemment, lors de la semaine bleue à la maison de retraite de Creissan où il était pensionnaire. Je ne pensais pas, à ce moment là, qu'il nous quitterait aussi vite. Très attentif lors du diaporama sur les sujets d'autrefois : vieilles réclames, vieux films, le tablier de ma grand-mère etc.. il m'avait même interrogée, à l'issue de la séance, afin de savoir comment les Mémoires de Puisserguier se procuraient les documents qui composaient les diaporamas. Toujours très courtois il avait alors félicité toute l'équipe. C'est dire qu'il avait gardé toute sa tête malgré les misères physiques inhérentes à son grand âge.

Cerise sur le gâteau, je le revois, lors de la journée de clôture de cette semaine bleue, entrain de danser un slow dans les bras d'Emilie l'animatrice. Qui aurait pu présager qu'il nous quitterait aussi vite pour aller rejoindre son Andrée qu'il pleurait toujours.

Adieu donc Robert. Vous si discret avez laissé un souvenir indélébile au cœur des vieux  Puisserguiérains. Celui du "bon" pain que vous avez pétri pendant des décennies et cuit dans le four à bois de la "rue du Four".

Votre famille, à qui j'adresse mes plus sincères condoléances, peut être fière de vous. Monique

@ Monsieur Bascoul, En vous remerciant pour votre fougasse au feu de bois. Bertrand

 

jeudi, 10 novembre 2011

De quoi sera faite cette fin d’année des MémoiRes ?

 Nous regrettons de vous informer que nous annulons notre après midi du 26 novembre.

Nous reprendrons le thème prévu dans notre futur calendrier 2012.

 

En effet les fins d’année sont des périodes très chargées pour tous et la fatigue accumulée se ressent dans l’engagement de certaines animations…

 

Nous avons actuellement plusieurs priorités notamment la présentation du dossier du "centre de ressources", la préparation de notre participation au marché de Noël organisé par le CLAP, et la préparation d’un "cahier de poèmes en occitan", sans oublier le "tome 4".

 

Si le "centre de ressources" se concrétise, nous aurons à nous retrousser les manches pour amener à bien le projet.

 

Pour le marché de Noël nous envisageons de présenter 2 stands.

- Le premier sera une exposition de jouets anciens.

- Pour le second nous proposerons un « bar à soupes » avec un choix diversifié de 5 soupes. Quelques friandises « maison » attendrons également les plus gourmands.

mémoires de puisserguierCes produits seront vendus au profit d’une association caritative, comme nous l’avions fait en 2010 pour le CCAS. Cette année, ce sera pour les « Restos du cœur ».

 

En ce qui concerne le "cahier de poèmes en occitan", l’auteur n’est autre que l’un des anciens maires du village, monsieur Edmond Garrigues. En effet, son fils Jacques nous a envoyé une série de poèmes tous consacrés à notre village, qui non seulement laisse libre court à son amour pour Puisserguier, mais qui nous fait revivre une époque oubliée ou inconnue pour certains. Nous avons prévu une sortie de l’édition au mois de juin 2012.

 

mémoires de puisserguier

 

 

Le « Tome 4 » est en cours.

Délaissé pour cause de « Journées Européennes du Patrimoine » et de dossier « Centre de Ressources », nous allons nous y remettre plus sérieusement.

Sortie envisagée novembre 2012.

 

Corinne

 

 

@ TENEZ BON !!!

Je peux comprendre le message, et j'admets volontiers que l'on se fatigue à tant œuvrer, comme vous le faites, pour animer Puisserguier. A tous les bénévoles des MémoiRes, je tiens à vous adresser, personnellement, mes sincères salutations.

Passez de belles fêtes! Et à l'an prochain!

Inutile de préciser que j'attends le tome 4 avec impatience !!!!

JPS

 

lundi, 07 novembre 2011

Bien calme après midi !

Fréquentation en très forte baisse, surement en raison des vacances, peut être de la morosité ambiante, probablement du temps gris, ou du manque de communication…

 

mémoires de puisserguierLors de cet après midi automnal étaient présentés une exposition de photos, spécialement imprimées, et les 2 films pris à l’occasion des JEP et du mois du patrimoine, l’un présentant la visite commentée de l’exposition hors ouverture (durée 15 minutes), et le second tourné par Patrick lors du week end du patrimoine durant l’ouverture (durée 50 minutes).

 

Etaient également exposés la revue de presse concernant les MémoiRes, « 6 articles parus en octobre», dans Midi Libre et le Petit Journal, ainsi que la page spéciale du 16 septembre, une première pour notre village !

Quelques titres, très élogieux :

 « Puisserguier :Journées européennes du patrimoine : 750 visiteurs. Ce résultat place les MémoiRes dans la cour des grands » (Midi Libre du 3/10).

 « Puisserguier :un centre de ressources pour les MémoiRes ? L’association est devenue le référent « patrimoine » du village » (Midi libre du 20/10).

« Les MémoiRes de Puisserguier : travail de titan

 récompensé » (Petit Journal).

 

Les visites de nos voisins Creissanais de l’association des Ch’tis, et de notre ami Christian Galibert de l’association « Lou Redondel » de Montady, nous ont montrées qu’ils étaient intéressés par nos manifestations et solidaires de nos actions.

 

2011 29 oct 014.jpg

 

Quelques questions sur le projet de centre de ressources, quelques explications sur site, quelques félicitations venant de l’extérieur (Agde), où est même arrivée la renommée de nos JEP, la dégustation mémoires de puisserguierdu vin primeur Bio gentiment offert par Mané, ont fait de cet après midi un moment de convivialité et de discussions très intéressantes…

 

Nous profitons de ce compte rendu, pour vous solliciter à propos des signatures de notre appel à soutien avant présentation du dossier tout d’abord à la municipalité (qui aura lieu le mardi 29 novembre), et peut être à d’autres instances hors localités selon résultat….

N’hésitez pas à passer le signer à la vitrine, ou auprès des membres du bureau.

 

Par ailleurs, nous vous avons précisé lors de l’AGE et dans le compte rendu de cette dernière que nous avions eu un résultat négatif de 892,62 € (frais : 1 501,55 €, recettes : 608,93 €), après les journées du patrimoine.

Nous avons donc besoin de « remplumer » notre caisse, et nous espérons que vous nous y aiderez en achetant les CD et DVD souvenirs (CD photos et DVD visite : 5 € chacun, DVD week end : 10 €).

Nous vous proposons également 2 sets de table souvenir différents : 2,00 € pièce

 

Une fois n’est pas coutume, je voudrais passer un petit coucou à Sylviane et Patrick, nos amis bretons, qui suivent notre cheminement associatif, avec grand intérêt, depuis Guengat (attention prononcer "Gwengad") dans le Finistère sud. Merci à eux pour leur accueil et leur bonne humeur.

 

Bon week end.

Corinne 

lundi, 31 octobre 2011

La boulangerie Chamayou

Dans le tome 1 des Mémoires, j’avais évoqué avec grand plaisir, la boulangerie Chamayou, qui représentait pour moi un excellent souvenir d’enfance.

 

La boulangerie Chamayou a malheureusement disparu et a laissé la place à un restaurant. A l’époque de la parution de l’article, nous n’avions aucune photo  et nous nous étions contentés de la photo du restaurant, pour indiquer l’emplacement de la boulangerie.

 

Un parent de la famille Chamayou ayant  eu connaissance de nos modestes travaux,  a eu l’amabilité de nous faire parvenir des précisions très intéressantes sur cette famille.

 

Ainsi nous avons appris que Marie Culié, qui était née en 1870, dans le Tarn à Montazels (commune de Lacaze) avait épousé en 1887 Joachim Chamayou et qu’ils étaient venus s’installer, vers 1892, à Puisserguier, où Joachim exerçait le métier d’agriculteur.

De cette union naquirent deux enfants : Justin et Marie-Louise.

 

En 1916, les parents Chamayou, alors que Justin était encore soldat au front, acquirent la boulangerie sur la Promenade.

 

Boulangerie Chamayou.jpg

 

En 1919, Justin épousa Marie Coutal, dite Marinou, qui était née en 1895 à Calmezette dans le Tarn.

Le couple n’a pas eu d’enfants, mais Marie à servi de nourrice aux enfants de la famille Laure.

C’est d’ailleurs dans le tombeau de cette famille qu’ils sont enterrés tous les deux. Justin nous a quittés en 1979 et Marie en 1982.

 

De nombreux Puisserguiérains de ma génération et même des générations précédentes, se remémoreront avec plaisir ce sympathique couple de commerçant, qui a contribué à rendre meilleure la vie au village pendant des lustres. 

Narration/rédaction : Monique